Sciences

Charles Simonyi, précurseur de l'informatique et des vols spatiaux

ActualitéClassé sous :Univers , Charles Simonyi , Microsoft

Le prochain touriste de l'espace n'est pas un inconnu. Homme d'affaires, milliardaire en dollars, Charles Simonyi fut aussi l'un des pionniers de l'informatique, un des hommes sans lesquels l'ordinateur dont vous vous servez en ce moment ne serait pas tout à fait ce qu'il est...

La Station Spatiale Internationale. Crédit NASA.

Né en Hongrie le 10 septembre 1948, Charles Simonyi émigre aux Etats-Unis à l'âge de 17 ans. En 1981, il entre chez Microsoft à une époque où l'entreprise n'était encore qu'une petite "start-up" connue des seuls initiés. Il en deviendra un des principaux acteurs, mettant notamment au point les programmes Word et Excel, aujourd'hui utilisés sur la plupart des ordinateurs de la planète.

Et cette planète, justement, Il souhaiterait la voir de haut, de très haut. Pour cela, il n'a pas hésité à investir une (petite) partie de sa fortune, 21 millions de dollars, pour se payer une place dans un vaisseau Soyouz à destination de la Station Spatiale Internationale.

Mais Charles Simonyi considère surtout son prochain voyage comme un moyen de promouvoir les vols spatiaux privés et de susciter l'intérêt des enfants pour la science.

L'homme d'affaires deviendra le cinquième astronaute amateur de l'Histoire, par l'intermédiaire de la société Space Adventure en Virginie qui commercialise les places restées vacantes à bord des vaisseaux Soyouz pour le compte de l'agence spatiale russe. Son vol est prévu pour mars 2007, avec le lancement de l'équipage d'Expedition 15 qui devrait rester à bord de la station pour les six mois suivants. Charles Simonyi quant à lui demeurera dix jours en orbite, dont huit à bord de l'ISS avant de rentrer en compagnie des deux membres d'Expedition 14.

Il affirme volontiers que son intérêt à vouloir aller dans l'espace est récent, et qu'il l'a développé en assistant à des lancements à Cap Canaveral et surtout en visitant les installations de Baïkonour (Kazakhstan) grâce à Space Adventure. Mais Charles Simonyi n'est pas tout à fait un bleu, puisque déjà pilote amateur confirmé avec plus de 2000 heures de vol sur divers types d'appareils.

Le futur touriste de l'espace se décrit aussi comme un "sujet d'études médical", et non comme un chercheur scientifique, car selon lui son domaine est l'informatique, pas la recherche. Cependant, il estime qu'il pourra se rendre largement utile, car disposant de beaucoup plus de loisirs que les astronautes professionnels, il aura beaucoup plus de temps libre pour décrire son expérience au public, et surtout aux enfants. Car comme il le déclare lui-même, "l'espace est un endroit magique pour les enfants et si on peut établir une relation entre cette fascination et la science, on suscite leur désir d'apprendre".

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi