Laurel ou Yanny. Plus que d’une illusion auditive, les scientifiques parlent ici d’une figure ambiguë. © mariesacha, Fotolia

Sciences

Science décalée : entendez-vous Laurel ou Yanny ?

ActualitéClassé sous :science décalée , physique , sons

Laurel ou Yanny ? Voilà encore l'une de ces histoires dont la toile raffole. Chacun y va de son option. Parfois avec humour. Mais les scientifiques semblent avoir une idée bien arrêtée sur la question.

En février 2015, il y a eu l'affaire de la robe. Impossible à l'époque de se mettre d'accord sur sa couleur. Blanc et or ? Bleu et noir ? Même les scientifiques y étaient allés de leurs explications. Chacun de nous possède des photorécepteurs plus ou moins sensibles aux longueurs d'onde et aux intensités de la lumière qui frappe notre rétine. Nous ne voyons donc pas exactement la même chose que notre voisin. Notre âge peut également jouer. Tout comme l'éclairage ambiant. Mais une telle différence de perception, tout de même, ça reste étonnant.

Autre image déstabilisante qui est récemment réapparue sur les réseaux sociaux : on y voit trois poteaux électriques qui donnent l'impression de jouer à la corde à sauter. Une image animée au format .gif. Un format qui n'intègre pas de son. Pourtant, la plupart des personnes qui la visionnent disent entendre un bruit sourd à chaque fois que le pylône touche le sol. Les scientifiques appellent cela de la synesthésie. En d'autres mots, la capacité d'un sens - la vue - à en déclencher un autre - l'ouïe. En plus simple, une sorte d'illusion auditive.

Un vase de Rubin qui s’écoute

Aujourd'hui, c'est un nouveau débat qui affole la toile. Le 15 mai 2018, une certaine Cloe Feldman, une youtubeuse, a posté un enregistrement d'une voix de synthèse. Et certains internautes ont entendu cette voix prononcer clairement « Laurel ». D'autres assurent qu'elle dit « Yanny ». Lesquels ont raison ?

Et si la personne a l’origine de ce mini-clip audio avait autant d'humour que ce twittos. Il aurait pu volontairement augmenté la fréquence du Y et diminuer celle du L pour jeter le doute... @ Alex Zalben, Twitter

Une illusion auditive de plus ?

Cette fois, les scientifiques semblent s'accorder sur le fait qu'il n'est pas ici question d'illusion. Plutôt d'un pendant auditif aux figures ambiguës. Un vase de Rubin (ce dessin qui laisse apparaître un vase et deux visages de profil) que l'on entend, en quelque sorte.

Le phénomène pourrait être expliqué par la fréquence de l'enregistrement. À une fréquence plus élevée, on entendrait plutôt « Yanny ». À une fréquence plus basse, on serait convaincu d'entendre « Laurel ». Cela expliquerait par exemple pourquoi les personnes âgées qui perdent progressivement leurs capacités à entendre les hautes fréquences perçoivent plutôt un « Laurel ». Mais ces différences de perception pourraient aussi résulter de nos expériences personnelles. Car si nos oreilles entendent, c'est notre cerveau qui écoute...

Sachez tout de même que Roland Camry, le jeune garçon qui a initialement posté cet enregistrement, l'a téléchargé sur un site de vocabulaire. Il avait pour objectif de préciser la prononciation du mot... « Laurel ».

  • Nos sensations nous semblent justes. Mais elles ne reflètent pas toujours la réalité physique du monde.
  • Un enregistrement circule sur les réseaux sociaux et entre Laurel et Yanny, les internautes bataillent pour savoir ce qu'il dit.
  • Nous serions ici plutôt en présence d’une figure ambiguë que d’une illusion auditive.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi