Sciences

Un voile se lève sur le mystère des Stradivarius

ActualitéClassé sous :recherche , Stradivarius , violon

Les violons signés Stradivarius, célèbre luthier du XVIIIème siècle, sont extrêmement recherchés. Car le fait est qu'aucun des violons contemporains n'ont depuis égalé leur sonorité.

Crédits : www.nmf.or.jp

De nombreuses personnes ont cherché à percer le secret de fabrication des Stradivarius ; s'agissait-il du vernis utilisé, d'un travail particulier sur le bois ? La réponse qu'apportent aujourd'hui des chercheurs de l'Université de Columbia et de l'Université du Tennessee est tout autre.

Ces derniers suggèrent que la qualité acoustique des fameux violons proviendrait des caractéristiques du bois lui-même, marqué par un climat particulier.
Pour arriver à cette conclusion, ils se sont intéressés aux anneaux du bois des instruments et ont reconstitué l'histoire de la croissance des arbres dont fut issu ce bois.

Ils ont ainsi constaté que les arbres utilisés par le luthier avaient connu de longues périodes hivernales. Entre le milieu du XVe siècle et le milieu du XIXe siècle, l'Europe a en effet subi une petite période de glaciation avec un point culminant entre 1645 et 1715 connu sous le nom de "minimum de Maunder".

Et c'est justement entre 1700 et 1720 que l'artisan a produit ses plus belles oeuvres. Pour les chercheurs, les hivers rigoureux, qui impliquent une croissance ralentie signalée par des anneaux rapprochés, renforcent non seulement la résistance du bois mais aussi sa densité, phénomène qui expliquerait le caractère incomparable des Stradivarius.

Cela vous intéressera aussi