Santé

Le voile se lève sur le mystère des cellules souches nerveuses

ActualitéClassé sous :vie , cerveau , nerfs

L'incapacité du cerveau humain à renouveler ses neurones ne serait pas due à une absence de cellules souches nerveuses mais plutôt à la difficulté de modifier un réseau déjà mature. Dans le cerveau de tous les mammifères adultes, on a par le passé trouvé des cellules capables de générer en culture des cellules nerveuses. Mais chez l'homme, l'organisation et la fonction de ces cellules restent encore largement méconnues.

Deux points qu'ont entrepris d'éclaircir Arturo Alvarez- Buylla, de l'Université de Californie de San Francisco, et ses collègues.
En étudiant les tissus cérébraux de 65 personnes ayant subi une intervention chirurgicale et de 45 cadavres utopsiés, ils ont pu mettre en évidence, dans la zone sous-ventriculaire (ZSV), la présence d'un "ruban" d'astrocystes qui prolifèrent in vivo et se comportent in vitro comme des cellules souches multipotentes.

Bizarrement, celles-ci ne migrent pas vers le bulbe olfactif suivant la voie de migration rostrale comme c'est le cas chez les mammifères possédant un sens de l'odorat développé.

Quel peut, dès lors, être leur rôle ? Un fait apparaît particulièrement intéressant : ces précurseurs dormants n'entraînent jamais le développement de tumeurs malignes d'aucun type de cellule neuronale, ce qui indique qu'ils constituent probablement un inhibiteur puissant de la production de cellules nerveuses dans le cerveau adulte humain.
Bien entendu, beaucoup reste à découvrir, mais ces résultats offrent l'espoir de pouvoir un jour induire la migration des cellules souches potentielles afin d'aller remplacer des neurones endommagés ou perdus.

Cela vous intéressera aussi