Sciences

La Chine participe activement au projet ARGO ''3000 balises à la dérive''

ActualitéClassé sous :recherche , balises dérivantes , ARGO

Début janvier, deux nouvelles balises ARGO dérivantes ont été lancées par la Chine dans le Nord-Ouest de l'océan Pacifique, ce qui porte à 10 le nombre de balises envoyées par la Chine dans le cadre d'un projet piloté par ARGO.

La Chine participe depuis octobre 2001 au projet d'observation globale de l'océan lancé par ARGO. Le premier lancement chinois de balises dérivantes a été effectué en octobre 2002. La Chine s'est engagée à envoyer entre 100 et 150 balises dérivantes dans les océans Indien et Pacifique.

L'objectif du projet ARGO est de lancer à la dérive 3000 balises avant fin 2006 afin de tisser un réseau d'observation des océans. Les balises sont prévues pour effectuer entre 80 et 100 cycles de plongée à -2000m puis retour à la surface. Elle relèvent la temperature et la salinité des 2000m superficiels de l'océan en remontant ce qui permet de réaliser des études oceanographiques et météorologiques. Actuellement 34,8% des balises ont été envoyés.

L'IFREMER pour la France a déjà envoyé 38 balises dans l'Océan Indien et l'Océan Atlantique.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi