Sciences

Bientôt un larynx en titane poreux ?

ActualitéClassé sous :physique , titane , larynx

Première utilisation du titane poreux en chirurgie, pour des prothèses de trachée et de larynx ! Une application dérivée de l'aéronautique, et primée au "Tremplin Entreprises" cette année a été réalisée par l'Hôpital de Strasbourg avec une start-up. Plusieurs opérations chirurgicales ont eu lieu.

Le titane poreux est un matériau idéal pour concevoir des prothèses, en milieu non contaminé mais aussi en milieu contaminé. C'est la conclusion à laquelle est arrivé le professeur Christian Debry, chirurgien dans le service ORL au CHU de Strasbourg, qui a d'abord essayé tous les polymères utilisables pour ce type d'application durant sa thèse de doctorat (il y a presque une quinzaine d'années). Aucun d'entre eux ne convenant en milieu non stérile, du fait d'une détérioration rapide, comment utiliser le titane poreux, plus adapté, mais réservé à l'aéronautique ?

D'un diamètre extérieur de 20 mm et d'une épaisseur de paroi de 1,5 mm, une prothèse de trachée en titane poreux pour une implantation humaine.

Plus d'une dizaine d'années de collaboration avec André Walder, ingénieur de recherche à l'ONERA et spécialiste de la métallurgie des poudres, ont permis d'aboutir à l'émergence d'une technologie originale en associant des procédés d'habitude utilisés séparément. Depuis, André Walder a fabriqué des trachées en titane poreux qui ont été testées sur plus d'une centaine de rats puis sur des moutons. Plusieurs patients ont même été implantés depuis 2004 pour d'autres indications. Ce matériau est d'autant plus intéressant qu'il est colonisé par les cellules, et qu'il permet de reconstituer l'organe ou l'élément retiré.

La technologie sous brevet de l'ONERA a été déposée dès 1997 et une start-up a été créée en décembre 2004 pour industrialiser les prothèses. Baptisée « Protip », la jeune entreprise a reçu le Grand Prix de la catégorie « Sciences de la Vie », remis par Inserm-Transfert lors de la 7e édition du « Tremplin-Entreprises » en juillet dernier. Protip est engagée dans différents projets de développement et les premières prothèses seront commercialisées à l'horizon de 2008.

En savoir plus :

Une étude réalisée à l'Université de Technologie de Compiègne (UTC) a montré que les cellules de l'organisme sur lequel a été greffée une prothèse en titane poreux colonisent totalement le matériau. Chez le rat la colonisation est telle qu'à l'intérieur de la trachée on a pu observer la présence des cils vibratiles permettant au larynx de faire remonter les impuretés provenant des poumons.

Cela vous intéressera aussi