Photo du bras robotisé de Perseverance qui devra forer le sol de Mars. ©Nasa, JPL-Caltech
Sciences

Perseverance : comment va se dérouler son premier prélèvement de roches sur Mars ?

ActualitéClassé sous :Perseverance , Mars 2020 Rover , mars

-

[EN VIDÉO] Avec Perseverance, l’exploration spatiale se rend utile sur Terre  Un outil pour faciliter la vie des géologues qui étudient notre Terre. De nouvelles méthodes de fabrication des circuits électroniques. Un instrument redoutablement efficace pour la détection d’infections et le traitement des eaux usées. Ce sont trois exemples des technologies envoyées sur Mars à bord du rover de la Nasa Perseverance et qui servent d’ores et déjà sur Terre. (en anglais) © Nasa Spinoffs 

La Nasa prépare le terrain pour la prochaine mission de Perseverance qui devrait permettre au rover de prélever des roches sur Mars. Ces échantillons  seront essentiels pour comprendre l'évolution de la Planète rouge et devraient être transportés sur Terre d'ici 2030.

Dans les prochaines semaines, Perseverance devrait se transformer en mineur martien. La Nasa et le JPL (Jet Propulsion Laboratoryont annoncé le 21 juillet avoir commencé les analyses de terrain afin de débuter la mission de forage du sol de Mars par le rover. Le véhicule devrait effectuer ses prélèvements dans une zone du cratère Jézéro nommée Cratered Floor Fractured Rough (en français littéralement « sol cratérisé violemment accidenté »).

Si aucune date n'a été annoncée pour le début des opérations, la Nasa précise qu'elles devraient débuter dans les semaines suivantes. Les préparatifs s'avèrent complexes, les scientifiques devant composer avec un obstacle majeur : la distance entre la Terre et Mars, d'environ 70 millions de kilomètres. Cet éloignement provoque un délai dans les communications pouvant s'étendre de 8 à 20 minutes. Il faudra 11 jours au rover pour prélever les premiers échantillons et plusieurs instruments devraient être utilisés à cette fin.

Extrait du premier panorama de Mars photographié avec la Mastcam-Z de Perseverance. © Nasa, JPL-Caltech

Les instruments de pointe de Perseverance

Perseverance s'appuiera sur le Sampling and Catching System, constitué de plusieurs instruments. Cinq outils d'analyse d'observation et d'analyse du terrain seront utilisés : SuperCam et MastCam-Z, Sherloc (Scanning Habitable Environments with Raman & Luminescence for Organics & Chemicals), Pixl (Planetary Instrument for X-ray Lithochemistry) et Watson (Wide Angle Topographic Sensor for Operations and eNgineering). Ils fourniront un rapport des composants minéraux et chimiques de la zone visée ainsi que des images hautes résolution des lieux. 

Après une journée de « repos », durant laquelle les activités du rover seront réduites à un minimum, Persevance débutera le processus de forage et de prélèvement. L'opération sera réalisée par le bras robotisé du véhicule, long de 2 mètres. Les roches seront alors récupérées par le système Adaptive Catching Assembly, dont le mécanisme est composé de 7 moteurs et 3.000 pièces. Les échantillons seront stockés dans un réceptacle scellé qui devrait être récupéré lors de la mission Mars Sample Return et être envoyés sur Terre.

Vidéo de présentation de la mission de forage de Perseverance. © Nasa, JPL-Caltech

De Mars à la Terre 

Si des analyses de roches sont déjà menées sur Mars par les différents rovers qui parcourent sa surface, aucune n'égale la précision des recherches qui pourraient être menées en laboratoire sur Terre. Mars 2020 et la mission initiée par Perseverance s'intègrent dans un programme plus vaste qui devrait donc voir l'arrivée de ces roches sur Terre. Cela pourrait permettre d'approfondir les études de la géologie martienne et de l'évolution de la Planète rouge. Certains des prélèvements pourraient éclairer les chercheurs sur la présence d'une vie microbienne passée sur Mars.

La mission de retour des échantillons, appelée Mars Sample Return n'en est qu'à ses débuts. Les ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory souhaitent envoyer un nouvel appareil robotisé afin d'acquérir les roches gardées par Perseverance et effectuer un retour sur Terre. Cet objectif crée de nouveaux challenges techniques, tels que faire décoller un propulseur depuis Mars. Ni la Nasa ni l'ESA n'ont donné de date de lancement de la mission, mais les prélèvements du sol martien ne sont pas attendus avant une décennie, à l'horizon 2030. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !