Affiche du vol 254 d'Ariane 5 prévu le 30 juillet 2021. © Arianespace
Sciences

Ariane 5 fait son retour en vol ce soir : comment suivre le lancement ?

ActualitéClassé sous :lanceur , Ariane 5 , Arianespace

[EN VIDÉO] Ariane 5 : quels préparatifs 24 heures avant un lancement ?  Dans cette vidéo, le Cnes (Centre national d'études spatiales) nous dévoile les opérations menées au cours des dernières 24 heures avant le lancement d'Ariane 5. Le remplissage des réservoirs se fait, pour l’essentiel, au cours des 4 heures précédant le décollage. Des ajustements sont réalisés jusqu’au dernier moment. 

La revoilà ! Près d'un an après son dernier vol, Ariane 5 est de nouveau sur son pas de tir. Une absence de plusieurs mois pour peaufiner quelques détails techniques en vue du lancement de James-Webb. Dans la nuit de vendredi à samedi, Ariane 5 placera en orbite de transfert géostationnaire deux satellites de télécommunications, dont Eutelsat Quantun, un satellite très innovant et inédit dans son mode de fonctionnement.

Près d'un an après son dernier vol, en octobre 2020, une Ariane 5 se prépare à décoller dans la nuit de vendredi à samedi. Si les conditions météorologiques s'y prêtent, le lancement est prévu le plus tôt possible dans une fenêtre de lancement qui s'ouvre à 23 h 00 et se ferme à 00 h 30, heure de Paris. Lors de sa dernière mission, Ariane 5 avait placé sur une orbite de transfert géostationnaire les satellites de télécommunications Galaxy 30/MEV 2 de l'opérateur américain Intelsat et BSat 4b de l'opérateur japonais BSat.

Livestream du lancement d'Ariane 5 à suivre ce 30 juillet à partir de 22 h 30, heure de Paris. © ESA

Pour sa première mission de l'année, Ariane 5 placera en orbite deux satellites de télécommunications. D'une part, le satellite Star One D2 fabriqué par Maxar (SSL) pour Star One S.A (filiale d'Embratel) et d'autre part, le satellite Eutelsat Quantum pour Eutelsat. Ce dernier a été construit par Airbus Defence and Space et développé dans le cadre d'un partenariat public-privé entre l'Agence spatiale européenne (ESA), l'opérateur Eutelsat et Airbus Defence and Space. Il s'agit du 110e lancement d'Ariane 5 et du deuxième lancement de l'année au CSG (Centre spatial guyanais). Ce sera également le 254e lancement de la famille des lanceurs Ariane.

La performance demandée au lanceur pour ce vol est d'environ 10.515 kilos, dont 6.190 kilos représentent la masse du satellite Star One D2 et 3.461 kilos la masse du satellite Eutelsat Quantum. La durée nominale de la mission (du décollage à la séparation des satellites) est d'environ 36 minutes et 24 secondes.

Le satellite Eutelsat Quantum est installé sur le lanceur Ariane 5, dans le Bâtiment d'assemblage final (le BAF). © ESA, M. Pedoussaut

Un satellite de télécommunications inédit, capable de desservir n'importe quelle région du globe !

Si le satellite Star One D2 est de conception classique, le satellite Eutelsat Quantum sera le premier satellite universel du monde à pouvoir s'adapter à tout moment aux exigences du client, grâce à sa conception à logiciel paramétrable. Concrètement, de nombreux paramètres de la charge utile d'Eutelsat Quantum seront reconfigurables depuis le sol. Ainsi, l'opérateur du satellite pourra, selon ses besoins, adapter à distance et en temps réel les principaux paramètres : zone de couverture, fréquences, débit, puissance... Dit autrement, il s'agit du premier satellite capable de desservir, plusieurs fois au cours de sa vie et sans changer de position orbitale, plusieurs régions du globe. D'habitude, les satellites de télécommunications couvrent une zone prédéfinie.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !