Le vol suborbital du IXV : après le lancement par une fusée Vega depuis Kourou, l'engin sans ailes mais à corps portant descendra en phase pilotée au-dessus de l'océan Pacifique avant le déploiement du parachute. © ESA–J. Huart, 2014

Sciences

IXV : à partir de 13 h 30, vivez avec nous le lancement de la « mini-navette »

ActualitéClassé sous :IXV , navette IXV , démonstrateur de rentrée atmosphérique

Cet après-midi, à 14 h 00, une fusée Vega lancera le IXV : pour la première fois, l'Agence spatiale européenne teste un véhicule de rentrée atmosphérique piloté. Dès 13 h 30, Futura-Scicences vous fera vivre l'événement en direct sur une page spéciale avec un tchat pour échanger nos réactions et nos questions. À tout à l'heure !

Le vol Vega VV04 lancera du Centre spatial guyanais, à 14 h 00 en heure de Paris, le « véhicule expérimental intermédiaire », ou IXV pour Intermediate eXperimental Vehicle. Comme nous l'avons expliqué dans nos articles consacrés à cette mission importante pour l'Agence spatiale européenne, ce vol expérimental doit permettre de tester les conditions d'une rentrée atmosphérique d'un engin piloté, à corps portant.

En 18 minutes de vol, le lanceur Vega emmènera à 320 km d'altitude cet engin de 5 m de long d'une masse de 2 tonnes et le larguera pour un vol suborbital culminant à environ 450 km. À 7,5 km/s (27.000 km/h), le vol mettra le IXV dans les conditions d'une rentrée depuis l'espace. Après un vol de 1 h 40, l'engin amerrira dans le Pacifique, et sera récupéré par le navire Nos Aries.

Futura-Sciences vous fera suivre en direct cet événement, une première pour l'Europe de l'espace. Retrouvez-nous dès 13 h 30 sur notre page spéciale Live : www.futura-sciences.com/live pour des images, des infos et un tchat où vous pourrez poser vos questions !

-------------------------------------

Un programme suivi pas à pas par Futura-Sciences

Le lancement d'un démonstrateur de rentrée atmosphérique par l'Esa, le 11 février 2015, est le point d'orgue d'un long programme, que Futura-Sciences suit depuis ses débuts.

Retrouvez ici les principaux articles que nous avons consacrés à l'IXV pour mieux comprendre les enjeux et les difficultés de la réalisation de cet engin ambitieux qui servira à maîtriser le retour contrôlé depuis l'espace.

--------------------

Fort des succès sans précédent de la sonde Huygens, grande première mondiale qui s’est posée sur Titan, des observatoires spatiaux Herschel et Planck, des 25 radiotélescopes européens Alma au Chili, Thales Alenia Space vise la Planète rouge avec Exomars et la matière noire avec Euclid.

Après avoir fourni la moitié des modules pressurisés de l’ISS, ainsi que les modules cargos de ses vaisseaux ravitailleurs (ATV, Cygnus), Thales Alenia Space s’attaque à la rentrée atmosphérique avec le IXV, un véhicule expérimental qui préfigure les vols habités de demain.