Pour le moment, il ne s’agit que de vues d’artiste, mais l’avionneur compte lancer son AS3 avant la fin de la décennie. © Aerion
Sciences

Aerion travaille sur un supersonique pour 50 passagers

ActualitéClassé sous :avion , supersonique , aviation d'affaires

-

[EN VIDÉO] Découvrez XB-1, l'avion supersonique de Boom 

Après un premier supersonique d'affaires qui devrait être commercialisé en 2027, l'avionneur américain Aerion planche sur l'AS3. Ce jet embarquant 50 passagers, pourrait voler à plus de Mach 4, soit deux fois plus vite que le Concorde.

Le secteur de l'aérien souffre toujours des conséquences de la pandémie actuelle. À cela s'ajoute la défiance du grand public en raison de sa contribution aux problèmes environnementaux et climatiques. Cela n'empêche pas les avionneurs de plancher sur une aviation plus vertueuse avec des concepts et des prototypes conçus pour réduire au maximum les émissions polluantes. Si tout le monde a dans le viseur les compagnies aériennes, il y a un segment qui reste droit dans ses bottes et qui est rarement pointé du doigt, c'est celui de l'aviation de luxe.

Dans ce domaine, il existe des acteurs qui mènent une course : renouer avec des vitesses supersoniques sur l'aviation d’affaires. Parmi eux, il y a Aerion, un avionneur américain qui souhaite faire voler son premier avion supersonique, l'AS2, dès la fin de la décennie. Il veut faire mieux encore avec l'AS3, un jet d'affaires d'une capacité de 50 passagers et qui pourrait atteindre la vitesse ahurissante de Mach 4 (environ 4.800 km/h), soit deux fois plus que le Concorde. Son rayon d'action approcherait près de 13.000 km. Il pourrait alors relier les plus longues destinations en trois heures maximum.

L’AS3 d’Aerion pourrait évoluer en croisière à environ 4.800 km/h, on se rapproche des vitesses hypersoniques. © Aerion

L’AS2 supersonique déjà en bout de piste

Entre le rêve et la réalité, il y a le mur de la réglementation. Le survol des terres en mode supersonique est actuellement interdit, sauf en cas d'intervention pour les militaires. Il y a aussi un autre obstacle, celui du marché des affaires. Avec le coronavirus, les grandes entreprises sont désormais habituées à mener leurs affaires en ligne. Difficile de savoir si un retour « à la normale » pourrait atténuer cette pratique.

Dans tous les cas, Aerion souhaite tenir le cap et il faut dire qu'il a des ailiers de poids avec notamment Boeing. L'avionneur ne part pas non plus d'une feuille blanche avec son AS2, le premier avion d'affaires supersonique. Capable d'atteindre 1,6 Mach, il devrait entrer en production dès 2023. Alors qu'il n'a pas encore quitté le plancher des vaches, l'AS2 a déjà réalisé 10 milliards de dollars de préventes. Cela signifie que l'aviation d'affaires et de luxe a encore de beaux jours devant elle et que l'AS3 a des chances de gagner ses ailes.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !