Sciences

Une pluie d'étoiles filantes met en danger les satellites

ActualitéClassé sous :Astronomie , Léonides , météorite

-

La menace vient du ciel mais aucun bouclier antimissile ne viendra à la rescousse. Les Léonides, cette pluie de météorites visible dans la constellation du lion, vont être particulièrement spectaculaires cette année. Ces météorites pas plus grosses que des grains de sable sont les débris de la comète Tempel-Tuttle qui coupe l'orbite terrestre tout les 33 ans. Pas de danger pour nous mais les six cents satellites qui gravitent dans l'espace risquent l'accident de la circulation. L'impact est prévu le 18 novembre.

Chaque année, la planète bleue traverse les différentes traînées de poussières que la comète Tempel-Tuttle laissent lors de ses passages successifs. C'est un véritable voyage dans le temps que nous propose ce phénomène astronomique. Vers 12h00 GTM, nous entrerons dans les débris laissés en 1766 et en 1799. Environ quatre heures plus tard, ce sera le tour de ceux de 1866, 1833 et de quelques petites poussières abandonnées là au 17ème siècle.

Le danger réside principalement dans une collision entre un satellite et une de ses poussières, détruisant de précieux composants, panneaux ou caméras. Afin de réduire les risques, certains satellites en orbite, tels Hubble et Chandra, vont être réorientés afin de présenter leur profil le plus fin au nuage de poussières. D'après les astronomes qui vont superviser l'ensemble de l'opération, il y a de quoi s'inquiéter car il s'agit de la plus importante pluie de météores de l'âge de la conquête spatiale. Les « étoiles » fileront à plus de 240.000 kilomètres par heure.

Cela vous intéressera aussi