Sciences

A ne pas manquer : la fugace Mercure dans le ciel du matin !

ActualitéClassé sous :Astronomie , planète mercure , observation astronomique

Pour la seconde fois de l'année, Mercure, la planète la plus difficile à observer, s'éloigne un peu du Soleil. Profitons-en pour la repérer pendant quelques jours, à l'aube...

La dernière belle apparition de Mercure remonte au mois de mai. © Jean-Baptiste Feldmann

Planète la plus proche de notre étoile, Mercure en fait le tour en seulement 88 jours. Cette performance lui a valu le nom du dieu romain du commerce et des échanges, réputé pour sa célérité. Dans notre ciel, Mercure précède ou suit toujours de peu le Soleil, leurs différences de levers ou de couchers n'étant jamais supérieures à 2 h 15.

La sonde Messenger actuellement en orbite autour de Mercure tente de nous en apprendre un peu plus sur cette mystérieuse planète, que Copernic regretta sur son lit de mort de n'avoir jamais pu observer.

Position de Mercure en octobre et novembre

On ne peut espérer la voir qu'à proximité de l'horizon, et la vitesse de la planète est si grande que les périodes de visibilité n'excèdent jamais quelques jours.

C'est le 22 octobre que Mercure atteindra sa plus grande élongation matinale. Cinq jours plus tard, la planète croisera le croissant lunaire, comme sur la photo ci-dessous, puis elle replongera vers le Soleil.

Vous n'avez donc que quelques jours pour tenter d'apercevoir à l'aube le petit point brillant de cet astre !

Tout savoir pour observer le ciel en découvrant nos éphémérides.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi