Observée dans l’extrême ultraviolet avec le satellite SDO, la zone sombre qui s’étend dans la couronne solaire est immense. © Nasa, SDO

Sciences

Un immense trou coronal sur le Soleil

ActualitéClassé sous :Astronomie , soleil , étude du Soleil

SDO a filmé un trou coronal béant dans un hémisphère du Soleil. De cette région plus sombre, car moins dense, s'est envolé un vent solaire trois fois plus rapide.

Le satellite SDO (Solar Dynamics Observatory), qui épie notre étoile 7 jours sur 7, a enregistré dans l'extrême ultraviolet, un immense trou coronal, ente le 17 et le 19 mai dernier. Cela se passe dans les couches les plus externes du Soleil, la couronne solaire, observée aux longueurs d'onde 193 ou 211 Ångstöms. Les régions les plus claires ont une densité et une température plus élevées que celles qui apparaissent plus sombres, par contraste.

Les trous coronaux sont en réalité des régions où les lignes du champ magnétique s'ouvrent vers l'espace et ne replongent pas dans le Soleil, libérant ainsi les gaz chauds. La raison pour laquelle les boucles ne se referment pas n'est pas encore bien comprise des physiciens. C'est un enjeu important, car cela a des conséquences pour les astronautes résidant dans la banlieue terrestre et pour les futurs voyages interplanétaires. Depuis ces vastes étendues sombres (car plus froides), le vent solaire s'échappe en effet à des vitesses trois fois supérieures à la normale ce qui, lorsque le trou béant est dirigé vers la Terre, peut occasionner des tempêtes géomagnétiques et des aurores visibles aux hautes latitudes.

Animation créée à partir des images de SDO capturées entre le 17 et le 19 mai à 211 Ångstöms. © Nasa, SDO
Cela vous intéressera aussi

Pourquoi les étoiles ont-elles un champ magnétique ?  Le champ magnétique stellaire est un phénomène complexe et encore relativement mal connu. Les scientifiques de l'Eso l’observent sur le Soleil comme sur de nombreuses autres étoiles dans l’univers. Découvrez-en plus dans cet épisode de Esocast.