Sciences

Un astéroïde pourrait percuter Mars le 30 janvier 2008

ActualitéClassé sous :Astronomie , astéroïde , impact

Un astéroïde découvert lors de son passage à proximité de la Terre le 20 novembre dernier s'approche de la planète Mars et pourrait s'y écraser le 30 janvier prochain.

Images de 2007 WD5 prises au télescope de 1,5 mètre du Catalina Sky Survey. Crédit : Catalina Sky Survey

Baptisé 2007 WD5, cet astéroïde dont la taille est estimée à 50 mètres cumule les qualités de géocroiseur - qui croise l'orbite de la Terre - et d'aréocroiseur - qui croise celle de Mars. C'est lors de son dernier passage à proximité de notre planète, le 20 novembre 2007, qu'il a été repéré pour la première fois par les instruments du Catalina Sky Survey, un dispositif mis en place dans les montagnes Santa Catalina, près de Tucson (Arizona) afin de rechercher notamment les objets géocroiseurs.

Actuellement, l'astéroïde se trouve approximativement à mi-chemin entre la Terre et Mars et les premières tentatives effectuées pour en estimer la trajectoire montraient une possibilité de collision avec la Planète rouge d'environ 1 sur 250. De nouvelles mesures ont permis d'affiner la prévision, qui n'est plus aujourd'hui que de 1 sur 75.

Apparaissant dans notre ciel sous la vingtième magnitude, 2007 WD5 évolue le long d'une trajectoire représentée par un ellipsoïde très mince de 1.200 kilomètres de large. La zone d'impact la plus probable sur Mars représente une surface de 800 kilomètres environ, traversant l'équateur du sud-ouest au nord-est à une longitude d'environ 30 degrés ouest. Mais les observations ne permettent pas encore de valider formellement cette trajectoire et il demeure une région d'incertitude de près d'un million de kilomètres. L'astéroïde pourrait donc rater la Planète rouge.

Le 30 janvier prochain, 2007 WD5 s'approchera de Mars du côté éclairé, et sera ensuite très difficile à suivre par les sondes actuellement en orbite autour de la planète. S'il y a impact, celui-ci se produira à 10 h 55 TU (11 h 55 de Paris) à une vitesse de 13,5 kilomètres par seconde. L'explosion dégagerait une énergie d'environ 3 mégatonnes de TNT, provoquant l'apparition d'un cratère d'un kilomètre de diamètre.

Cela vous intéressera aussi