Sciences

Une ancienne extinction provoquée par des supernovae

ActualitéClassé sous :Astronomie

-

Des supernovae, explosions très lumineuses d'étoiles, situées dans le proche environnement de la Terre, plus précisément dans le groupe d'étoiles Scorpius-Centaurus, auraient engendré une vague d'extinction de la vie marine il y a 2 millions d'années, selon Narciso Benitez, astronome à la Johns Hopkins University, et ses collègues. Les rayons cosmiques intenses en provenance de ces supernovae auraient détruit une partie de la couche d'ozone, permettant ainsi au rayonnement ultraviolet du Soleil de pénétrer dans l'atmosphère. Les petits organismes marins, cruciaux pour l'écosystème de l'océan, auraient alors péri, d'où l'extinction marine dénommée Pliocène-Pléistocène. Des dépôts d'un isotope de fer hautement inhabituel dans la croûte terrestre profonde, qui remonteraient, d'après les calculs des paléontologues, à 2 millions d'années, les liant aux supernovae du groupe Scorpius-Centaurus, corroborent cette théorie.

Selon l'équipe de chercheurs, le phénomène astronomique connu sous le nom de " Bulle Locale " permet d'expliquer l'événement. Cette région locale de gaz chaud et de faible densité, d'une étendue de 490 années-lumière, a, d'après les astronomes, été créée par une série de supernovae. Or, ces explosions seraient survenues il y a 2 millions d'années, lorsque les étoiles du groupe Scorpius-Centaurus étaient seulement à 130 années-lumière de la Terre. Avec la rotation de notre galaxie, elles se situent aujourd'hui à une distance de 424 années-lumière.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi