Sciences

Retour en vol de la navette : la NASA valide 6 mesures sur 15

ActualitéClassé sous :Astronautique , Nasa , retour en vol

Le groupe Stafford-Covey, chargé de suivre la mise en œuvre des recommandations du CAIB (Columbia Accident Investigation Board) pour le retour en vol de la navette spatiale américaine, a remis le 28 janvier 2005 son troisième rapport intermédiaire. Celui-ci indique que six des quinze mesures préconisées sont d'ores et déjà validées.

La navette Discovery

Il s'agit essentiellement de la mise en place de caméras permettant la surveillance du réservoir externe de la navette au sol, ainsi que la modification des attaches des boosters solides au réservoir externe. Parmi les actions non closes, on trouve la mise en place de capacités d'inspection et de réparation en vol de la protection thermique externe.

Le système OBSS (Orbital Boom Sensor System), installé au bout du bras robotique de la navette et équipé de caméras optiques et laser, ainsi que les senseurs WLE (Wing Leading Edge) installés sur les bords d'attaque des ailes, sont prévus pour assurer la fonction d'inspection. Ils seront testés et validés durant les deux prochains vols.

Le rapport Stafford-Covey émet des réserves concernant la possibilité de disposer d'une capacité de réparation en vol. Différentes solutions techniques sont actuellement en cours de développement. La NASA doit d'une part déterminer la meilleure solution et d'autre part déterminer un seuil critique de réparation. Ces deux points ne pourront pas être finalisés pour le retour en vol prévu en mai ou juin, pour lequel un système expérimental de réparation sera toutefois embarqué. Le groupe Stafford-Covey, dirigé par l'ancien astronaute Richard Covey, remettra son rapport final à la NASA fin avril, soit un mois avant la date visée par l'agence spatiale pour le retour en vol.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi