Sciences

Premier essai réussi pour le moteur du futur lanceur européen Vega

ActualitéClassé sous :Astronautique , Vega , kourou

Un prototype du moteur P80 qui sera amené à équiper le futur lanceur européen Vega a été testé avec succès le jeudi 30 novembre à Kourou (Guyane française).

Moteur P80 premier arrivant au banc d'essai après avoir été transféré depuis le bâtiment d'intégration des propulseurs. Crédit ESA.

Haut de près de 11 mètres et chargé de 88 tonnes de propergols solides, l'ensemble P80 préfigure le premier étage de ce qui deviendra vers la mi-2008 le futur lanceur européen consacré à la mise en orbite de charges légères et moyennes, soit 1500 kg jusqu'à 700 km d'altitude. Le test effectué le 30 novembre revêtait une importance particulière, tant sur le plan technologique que sur le plan commercial, le créneau dans lequel s'inscrit ce futur lanceur s'avérant de plus en plus prisé.

Le moteur à poudre a fonctionné de façon optimale durant 107 secondes comme prévu, réjouissant non seulement le personnel de la base européenne et l'équipe chargée de la mise à feu, mais aussi Michel Eymard, directeur des lanceurs au CNES (Centre National d'Etudes Spatiales), qui a souligné que la courbe de pression enregistrée avait été très proche des prévisions.

Selon Stefano Bianchi, chef du programme Vega à l'Agence spatiale européenne (ESA), un premier lancement réel devrait intervenir depuis le port spatial de Kourou vers la mi-2008.

L'ensemble du programme Vega est financé à hauteur de 65% pour l'Italie, 15% pour la France, 6% pour l'Espagne et 5,6% pour la Belgique.

Cela vous intéressera aussi