Sciences

NASA : échec de la mission DART, projet de rendez-vous orbital autonome

ActualitéClassé sous :Astronautique , DART , Nasa

Le démonstrateur DART de la NASA qui devait valider les technologies nécessaires au rendez-vous autonome entre deux vaisseaux spatiaux en orbite ou entre un véhicule spatial et un des ports de la Station spatiale internationale a échoué. L'engin spatial a toutefois réussi ses manoeuvres d'approche sans intervention humaine grâce à ses instruments et capacités d'analyse des données, avant de rencontrer une défaillance dans les dernières minutes de l'approche.

Vue d'artiste de DART en approche pour un rendez-vous spatial

Pourtant tout avait bien débuté. Après un décollage parfait à l'aide d'une fusée Pegasus et une insertion réussie sur une orbite circulaire polaire d'environ 760 km, l'engin s'était rapproché de sa cible, MUBLCOM, un satellite utilisé par le Département US de la défense comme satellite de communications expérimental.

Après un rendez-vous orbital réussi et l'acquisition de sa cible, DART s'est trouvé à moins de 91 mètres du satellite. Mais, une défaillance technique ou logicielle a contraint l'engin à cesser ses manœuvres d'approche et se dégager de façon à éviter une collision avec MUBLCOM.

La NASA a décidé de constituer un comité d'enquête pour déterminer les raisons de l'échec et voir quelles suites donner au projet de rendez-vous orbital autonome qui de toutes façons ne sera pas abandonné en raison de la part prépondérante que vont prendre les technologies autonomes dans le cadre des grands programmes d'exploration de l'espace de la NASA.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi