Sciences

De l'eau a coulé sur Mars et la vie aurait pu y exister, selon la Nasa

ActualitéClassé sous :Astronautique , Eau , mars

Les responsables scientifique de la mission du robot Opportunity ont annoncé mardi soir à 20h00 que leur véhicule robotisé avait effectué une découverte significative concernant l'histoire de la planète rouge. Les observations accumulées par le robot ont amené les scientifiques à conclure que le site d'atterrissage d'Opportunity était humide dans le passé et que l'eau sous forme liquide a bien façonné les roches de l'affleurement rocheux qu'il a étudié.

De l'eau a coulé sur Mars et la vie aurait pu y exister, selon la Nasa
Un panorama exceptionnel en couleur de l'escarpement rocheux observé par Opportunity.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Un panorama exceptionnel en couleur de l'escarpement rocheux observé par Opportunity. Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Les premières déclarations de Ed Weiler, administrateur adjoint de la NASA, ont été les suivantes : « Opportunity a atterri dans une région martienne où l'eau liquide a autrefois trempé la surface. De plus, ce secteur aurait été un bon environnement habitable. »

Cette découverte est donc bien significative ! Weiler a par ailleurs salué « le saut gigantesque » que cette nouvelle découverte apporte à la connaissance du monde martien. Steve Squyres, responsable scientifique principal des robots de l'Université de Cornell, a pris la parole par la suite : « L'eau liquide a coulé autrefois sur ces rochers. Elle a changé leur texture et leur chimie ». Le Professeur Squyres a détaillé les "indices" qui ont amené les scientifiques à faire cette découverte d'envergure.

Un rover type MER (Opportunity ou spirit, les 2 rovers sont les mêmes). Crédits : JPL/NASA

La mission des robots géologues de la NASA est de prouver l'écoulement passé de l'eau liquide dans les sites d'atterrissage où ils ont atterri. La présence de cette eau liquide a peut-être permis jadis l'épanouissement de la vie sur Mars. « Aujourd'hui nous avons une preuve forte pour une réponse passionnante : Oui », « Oui, la planète rouge a été plus accueillante et propice à la vie dans le passé » a déclaré par la suite James Garvin, scientifique principal de la NASA pour la Lune et Mars.

Opportunity ne manquera pas de travail, le prochain objectif du robot est de savoir notamment si Meridiani Planum était "trempée" par une mer salée ou bien par un lac d'eau.

Le rover a détecté une très forte concentration en soufre grâce à son spectromètre APXS en analysant les roches. « La forme chimique de ce soufre a l'air d'être dans le magnésium, le fer ou les autres sels de sulfate » a informé Benton Clark de Lockheed Martin Space Systems. « Les éléments qui peuvent former du chlorure ou même des sels de bromure ont été aussi détectés ». Les roches riches en ces sels sont souvent d'origine aqueuse sur Terre, il est fort possible qu'il en soit de même sur Mars. Les photographies microscopiques de la surface du rocher El Capitan ont d'autre part montré des formes géométriques qui semblent caractéristiques de la cristallisation de minéraux salés évaporites.

Le rocher 'El Capitan' vu par Opportunity en fausses couleurs (filtres rouge-gris-bleu). Crédits : NASA/JPL
Le rocher "El Capitan" vu par Opportunity en fausses couleurs (filtres rouge-gris-bleu). Crédits : NASA/JPL

La morphologie des roches a également permis aux scientifiques de conforter leur hypothèse. Les petites sphères qui ont intrigué les scientifiques pourraient être formées suite à l'accumulation de minéraux dans la roche poreuse. Quelques unes de ces petites billes ont en effet été détectées à l'intérieur même du rocher El Capitan. Cependant, les autres hypothèses pouvant expliquer leur formation ne sont pas exclues pour autant. Elles pourraient en effet très bien s'être formées à cause d'un impact météoritique ou d'un événement volcanique.

Des perles martiennes intrigantes. Crédits : NASA/JPL
Des perles martiennes intrigantes. Crédits : NASA/JPL

L'objectif d'Opportunity est maintenant d'affirmer cette grande découverte par d'autres observations encore plus pointues. L'aventure martienne a porté ses fruits pour le second robot de la NASA. Une page de l'histoire de l'exploration de Mars vient d'être écrite, mais le livre est toujours ouvert et la plume prête à en écrire la suite !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi