Sciences

Cassini s'apprête à survoler Encelade pour la 24e fois

ActualitéClassé sous :Astronautique , Cassini , saturne

La sonde Cassini se dirige vers Encelade, qu'elle va survoler le 30 novembre à seulement 48 kilomètres d'altitude. Célèbre pour ses geysers découverts en 2005, Encelade est dotée d'une activité géologique intense et très vraisemblablement d'un océan liquide sous sa surface. Une cible de choix pour démontrer que la vie existe dans le Système solaire, ailleurs que sur la Terre.

Ce survol prévu le 30 novembre n’est pas le plus rapproché effectué par Cassini. En octobre 2008, la sonde est passée à seulement 25 kilomètres de sa surface. © Nasa/JPL

C'est la sixième fois que Cassini se met en mode « sans échec » depuis son lancement en 1997. La sonde est maintenant pleinement opérationnelle, un retour à la normale qui arrive un peu tard car le survol de Titan (le 11 novembre) n'a pas pu être mis à profit pour réaliser des observations. Cette déception passée, les contrôleurs au sol et les scientifiques se préparent au survol d'Encelade, qui aura lieu le 30 novembre.

Ce nouveau passage au-dessus du sixième satellite de Saturne présente l'intérêt de concerner des régions à proximité du pôle Nord, qui n'ont guère été survolées jusqu'à présent. En croisant les données avec celles acquises lors des survols du reste de la lune, les scientifiques auront l'occasion de mieux comprendre la structure interne d'Encelade et les mécanismes qui régissent son activité géologique.

Cassini continuera d'observer Saturne

Dernièrement, la Nasa, l'Agence spatiale européenne et celle de l'Italie ont prolongé la durée de vie de cette mission, qu'elles gèrent ensemble jusqu'en 2017. Lancée en 1997, Cassini atteint le système saturnien en juillet 2004. En décembre de la même année, elle largue l'atterrisseur européen Huygens qui se pose avec succès sur la surface de Titan le 14 janvier 2005. Un exploit technologique pour l'industrie spatiale européenne et une avancée significative pour les scientifiques, qui découvrent un monde qu'ils avaient bien du mal à imaginer auparavant. Depuis, Cassini tourne autour de Saturne et ses mondes. De découvertes en observations, le retour scientifique considérable a poussé les agences spatiales partenaires du programme à financer l'extension de sa mission qui devait s'achever en 2008. Baptisées mission Solstice, ces heures supplémentaires contraindront Cassini à rester en activité au moins jusqu'en 2017.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi