Santé

Congé paternité : le congé du père lors de la naissance de bébé

Question/RéponseClassé sous :Travail , Bébé , Congé paternité

Le congé paternité permet de profiter de bébé, de participer au mieux à l'accueil de l'enfant à la maison et d'aider la maman. Quelles sont les conditions à remplir pour avoir droit au congé paternité ? Quand peut-on le prendre ? Quelles sont les démarches à effectuer ? Les réponses.

Le congé paternité donne droit à 11 jours consécutifs, à prendre dans les 4 mois suivant la naissance du bébé. © Photobac, Shutterstock

Depuis le 1er janvier 2002, la loi autorise les jeunes papas à prendre un congé paternité.

Les conditions du congé de paternité

« Le congé paternité est un droit ouvert à tout salarié », précise l'Assurance maladie. Vous pouvez ainsi en bénéficier quelles que soient :

  • votre ancienneté, la nature de votre contrat (CDI, CDD, temps partiel, intérimaire, saisonnier...) ;
  • votre situation familiale : marié, pacsé, en union libre, divorcé ou séparé. Il vous est ainsi ouvert même si vous ne vivez pas avec la mère ;
  • la résidence de votre enfant et son lieu de naissance (France ou étranger).

Durée du congé paternité

Le congé paternité doit être pris dans les 4 mois qui suivent la naissance. Il n'est pas fractionnable et s'ajoute aux 3 jours d'absence autorisés par le Code du travail. Sa durée est de :

  • 11 jours consécutifs au plus (samedi, dimanche et jours fériés compris), pour un enfant ;
  • 18 jours consécutifs en cas de naissances multiples.

Les démarches à effectuer

Vous devez informer votre employeur un mois avant la date du début de votre congé paternité, en lui indiquant les dates et la durée de votre absence. Même s'il n'y a pas d'obligation légale à l'informer par lettre recommandée, l'Assurance maladie le conseille fortement « par souci de bonne gestion ». 

Cela vous intéressera aussi