Les émotions sont importantes pour focaliser notre attention sur un problème. © Maxim Malevich, Fotolia
Santé

Les émotions : à quoi servent-elles et quelle est leur utilité ?

Question/RéponseClassé sous :psychologie , cerveau , émotion
 

L'émotion est une réaction face à un élément déclencheur, elle ne doit pas être confondue avec la sensation, qui est une perception sensorielle, ni avec le sentiment, qui ne présentera pas de manifestations physiques, néanmoins ces deux dernières peuvent provoquer des émotions.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] La dépression, symptômes et traitement ?  La dépression est une maladie de plus en plus fréquente, qui ne doit pas être confondue avec des moments de tristesse normaux lors des évènements tristes de la vie. Explications avec Virginie Lacombe, muséographe et chef de projet à la Cité des Sciences et de l’Industrie. 

Qu'est-ce qu'une émotion ? À quoi sert-elle ? La définition même fait débat et la question est complexe. Toutefois, six caractéristiques primaires et universellement partagées peuvent se distinguer : la joie, la peur, la tristesse, la colère, la surprise et le dégoût, elles-mêmes déclinées en émotions secondaires. La gamme des émotions est très large. Et toutes ont un sens et une histoire qui leur sont propres. Il est essentiel d'être à leur écoute pour les reconnaître et mieux les gérer mais aussi mieux comprendre les autres et réagir de façon adaptée.

© Maxim Malevich, Adobe Stock

Quels sont les signes de l'émotion ? 

Une émotion est un ensemble de réponses automatiques à des situations extérieures. Il y a des réactions corporelles bien sûr : le cœur s'accélère, les poils se hérissent, le visage rougit, les mains deviennent moites, la sueur coule sur le visage, la voix s'enroue... Chacun de nous a déjà connu ces expériences, que ce soit lors d'un examen oral, d'une rencontre amoureuse, d'une humiliation ou d'un deuil...

De l'utilité des émotions

Toutes les émotions sont utiles et nécessaires. Positive ou négative, l'émotion dit quelque chose, c'est un bon indicateur. Ce sont de bonnes servantes, mais aussi de mauvaises maîtresses. Il est nécessaire de ressentir de la peur (pour évaluer un danger), de la colère, de la tristesse car cela concentre notre attention sur certains problèmes. Pourtant, il est important de ne pas se laisser écraser ou dominer par ces émotions. Dans ce cas, en effet, l'émotion devient préjudiciable, celle-ci ne joue plus son rôle de signal d'alarme, mais se transforme en émotion pathologique.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !