Les eaux en bouteille, qu’elles soient de source ou minérales, sont issues de nappes souterraines. Ce qui les distingue, c’est leur composition physico-chimique.
Cela vous intéressera aussi

Eau de source ou eau minéraleeau minérale, peu importe, les traitements de désinfection ou de dépollutiondépollution, habituellement appliqués à l'eau potable, leur sont interdits. Les deux appellations sont également très strictement encadrées. Ce qui les distingue, c'est essentiellement leur composition physico-chimique.

L'eau de source, une eau issue de sources non polluées

Les eaux de source sont naturellement propres à la consommation humaine. Les seuls traitements autorisés sont des traitements d'aération, de décantation et de filtrationfiltration, qui permettent de jouer sur leur teneur en gazgaz et de réduire la concentration d'éléments instables, naturellement présents dans ces eaux, comme le ferfer ou le fluorfluor.

L'eau minérale, une eau de source particulière

L'eau dite minérale est en fait une eau de source qui contient, dans des quantités qui peuvent être relativement importantes, des éléments, minérauxminéraux et oligoélémentsoligoéléments, qui ont un effet sur la santé de ceux qui la boivent. En France, une eau ne peut porter l'appellation de minérale que si elle est reconnue comme étant bénéfique pour la santé par l'Académie de médecine. Cependant, certaines d'entre elles doivent être consommées avec précaution. Lorsqu'elles contiennent plus de 1,5 mg de fluor par litre, par exemple, elles sont déconseillées aux jeunes enfants.

L'eau minérale se doit également d'être particulièrement stable dans le temps. Les fluctuations de sa composition physico-chimique ne peuvent pas dépasser les 10 %.