La quercétine est un nom qui cache un des 4.000 pigments présents dans la nature. Elle fait partie du groupe des flavonoïdes qui appartiennent eux-mêmes à la famille des polyphénols. Les flavonoïdes sont à l’origine de la coloration des végétaux ou des fruits rouges, bruns ou bleus. Des études menées sur la quercétine ont pu mettre en avant les bienfaits de ce pigment sur l’organisme.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] L'arbre antidouleur d'Afrique Le neurobiologiste Michel de Waard raconte comment avec son équipe ils ont découvert qu'une plante médicinale, le pêcher africain, contenait de fortes doses de tramadol, un antidouleur de synthèse sur le marché depuis 40 ans. © Inserm

La quercétine est présente dans certaines plantes médicinales. Les oignons, les pommes, les baies, le thé, le millepertuis ou encore les câpres et la livèche contiennent ce pigment qui leur confère des propriétés thérapeutiques. Elle est reconnue comme étant un des flavonoïdes les plus actifs. La quercétine possède un goût un peu amer, c’est pour cette raison qu’elle est souvent proposée en gélules et non sous forme de poudre ou d’extrait liquide.

Les bienfaits de la quercétine

La quercétine étant un flavonoïde, elle est, de fait, un antioxydant avéré. Mathilde Tournié, ingénieure en Recherche & Développement au sein du laboratoire Dynveo, le met en avant : « La quercétine est un flavonoïde détenant de nombreux bienfaits. En effet, son action bénéfique sur le système cardiovasculaire et immunitaire, ainsi que son effet antioxydant ont été démontrés par un grand nombre d'études scientifiques ». Il a été établi que les vertus de la quercétine soulageraient les allergies, notamment la rhinite allergique chronique. En effet, elle aurait contribué à faire disparaître les symptômes en enrayant la libération d’histamine, molécule responsable des allergies. Elle aurait aussi un effet salvateur contre l’eczéma allergique.

La quercétine préviendrait également les accidents vasculaires cérébraux et des troubles coronariens. Se supplémenter avec ce flavonoïde engendrerait une réduction de la pression artérielle. Plusieurs études démontrent l’effet anti-inflammatoire puissant de la quercétine sur la prostatite (inflammation chronique de la prostate). Elle inhiberait les cytokines et les prostaglandines, molécules responsables de l’inflammation. De plus, ce flavonoïde agirait contre les radicaux libres et préviendrait les risques de cancers. Il est important de souligner que la quercétine ne possède aucun effet indésirable pour l’organisme. Enfin, la prise de ce flavonoïde augmenterait l’absorption de la vitamine C.

La quercétine, appartenant au groupe des flavonoïdes, est à l’origine de la coloration des végétaux ou des fruits rouges, bruns ou bleus. © Cavan, Adobe Stock
La quercétine, appartenant au groupe des flavonoïdes, est à l’origine de la coloration des végétaux ou des fruits rouges, bruns ou bleus. © Cavan, Adobe Stock

La quercétine : efficacité et biodisponibilité

La quercétine est un pigment possédant une grande bioactivité. Cela signifie qu’il renferme des propriétés bénéfiques sur la santé. Néanmoins, dans sa forme la plus simple, la quercétine dispose d’une faible biodisponibilité (Ndlr : quantité d’une substance atteignant la circulation sanguine) car sa solubilité l’est également. Son absorption dans l’organisme s’opère mal et peut amener la quercétine à former des agrégats, limitant alors ses bénéfices santé et son efficacité.

Le laboratoire Dynveo a réfléchi à cette problématique, prenant en compte ces paramètres. Ses chercheurs sont parvenus à sélectionner une quercétine phospholipide en s’appuyant sur le fonctionnement des mécanismes de transport naturels des molécules hydrophobes. Ces dernières s’associent avec des phospholipides, favorisant leur solubilité et donc leur diffusion dans l’organisme. L’efficacité de la quercétine s’avère accrue et sa biodisponibilité, grandement améliorée, comme l’explique l’ingénieure en R&D Mathilde Tournié : « Alliant naturalité et innovation, cette Quercétine Optimisée bénéficie d'une biodisponibilité améliorée grâce à une structure phytosomale qui augmente son efficacité ».

La Quercétine Optimisée proposée par le laboratoire Dynveo

La technologie de la quercétine phospholipide proposée par le laboratoire Dynveo a été brevetée. « Notre Quercétine Optimisée est issue de Sophora Japonica L. via une extraction 100 % aqueuse, souligne Mathilde Tournié. Grâce à un procédé breveté de dispersion solide/liquide dans des phospholipides, un phytosome végétal est ensuite obtenu. Ainsi, notre produit est entièrement naturel et vegan ».

La Quercétine Optimisée du laboratoire Dynveo ne possède, de fait, aucun excipient ni additif. Elle offre des bénéfices intéressants comme sa haute biodisponibilité mise en avant par plusieurs études cliniques qui démontrent que son assimilation est 20 fois supérieure à une forme de quercétine non phytosomale. La concentration maximale sanguine a ainsi été calculée et le bilan demeure sans appel : une quercétine simple enregistre une concentration maximale équivalente à 10.93 ng/ml contre 223 ng/ml pour 500 mg de phytosome de quercétine.

C’est aussi le cas pour la solubilité de la quercétine de structure phytosomale qui est multipliée par 11 à jeun et par 13 après la prise de repas.

Pour une assimilation efficace et des bienfaits perceptibles sur la santé, il convient de respecter une certaine posologie. Il faut savoir que les études cliniques effectuées sur la quercétine dans le cas d’allergies, d’immunité ou de nutrition sportive recommandent un dosage de 250 mg de phytosome de quercétine par gélule. Ainsi, le laboratoire Dynveo conseille d’ingérer une gélule de 250 mg de Quercétine Optimisée au moment du petit-déjeuner et d’additionner la supplémentation avec la prise d’une seconde gélule au moment du repas du soir, si nécessaire.

Article réalisé en partenariat avec Dynveo