Ne pas diffuser l'huile essentielle de basilic pure, il est recommandé de la diluer entre 10 et 15 % dans d'autres huiles essentielle. © MSPhotographic, Fotolia

Santé

L'huile essentielle de basilic : quelles sont ses vertus ?

Question/RéponseClassé sous :huiles essentielles , Beauté , basilic

Parmi les 150 espèces de basilic connues dans le monde, toutes ne donnent pas la même qualité d'huile essentielle. Les plus fréquemment utilisées sont celle du basilic exotique Ocimum basilicum ssp basilicum, du basilic grand vert Ocimum basilicum linaloliferum var et du basilic sacré Ocimum sanctum. Les composantes principales des huiles essentielles de basilic sont le linalol et le méthyl-chavicol, ainsi que de petites quantités de cinnamate de méthyle, de cinéol et autres terpènes. Cette composition est commune à toutes les huiles essentielles de basilic commercialisées en France.

Qu'elles proviennent du basilic sacré, exotique ou grand vert, ces trois huiles essentielles possèdent à peu de chose près, les mêmes vertus pour notre santé, notre bien-être et notre beauté.

L'huile essentielle de basilic pour la santé

L'huile essentielle de basilic, et notamment le basilic exotique, serait un remède contre de nombreux maux spécifiquement féminins. Elle serait un bon antidouleur, notamment en cas de règles douloureuses. Elle permettrait de lutter contre les dysménorrhées (retard de règles ou règles irrégulières). Son action sur le système digestif apaise les nausées de la femme enceinte ainsi que les ballonnements et constipation que vont souvent de pair avec la grossesse. Elle est très utile en cas de crise de spasmophilie. L'huile essentielle de basilic exotique permet de soulager efficacement les colites infectieuses. Pour cela, il est recommandé de masser doucement la zone douloureuse du ventre avec deux gouttes d'huile essentielle de basilic exotique (ou d'huile essentielle d'estragon) mélangés à une goutte d'huile végétale de votre choix. Pour compléter le traitement, versez une goutte d'huile essentielle sur un support (comprimé neutre, sucre, huile végétale, etc.) et laissez fondre en bouche.(1)

Au Népal et en Inde, le basilic est une plante sacrée déposée en offrande au dieu Krishna. © topotishika, Fotolia

L'huile essentielle de basilic pour le bien-être

Le basilic est un très bon tonique mental. Il aide à calmer les angoisses et redonne un coup de fouet au moral. L'huile essentielle de basilic exotique est particulièrement indiquée en cas de baby-blues. Enfin, sachez qu'un mélange de 8 gouttes d'huile essentielle de basilic, 2 gouttes d'huile essentielle de citron et 50 ml d'huile d'olive accompagnera divers plats et notamment des salades composées. Une façon simple, quotidienne et goûteuse de bénéficier de leur nombreux bienfaits.

L'huile essentielle de basilic pour la beauté

L'huile essentielle de basilic est un précieux antioxydant dont on aurait tort de se priver, quelques gouttes ajoutées à une crème neutre lui conféreront des propriétés anti-âge intéressantes. Elle est également purifiante et aide à atténuer les imperfections des peaux jeunes, grasses ou mixtes. Très bon tonique, à l'instar des huiles essentielles de citron et de cèdre de l'Atlas, l'huile essentielle de basilic lutte contre la chute de cheveux. Quelques gouttes dans un vinaigre de plantes en massages capillaires ou en soin à laisser poser la nuit permettent de jolis résultats.

Sources : Les effets thérapeutiques ainsi que les dosages indiqués (1) sont issus des ouvrages suivants : Ma bible des huiles essentielles, Les huiles essentielles chémotypées et L'Encyclopédie des plantes médicinales, référencés ci-dessous.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Note. La phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d'espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ». Cet article s’inscrit naturellement dans cette démarche. Ajoutons que compte tenu des risques éventuels d’effets indésirables, d’interactions médicamenteuses voire de toxicité de certaines plantes, informez toujours votre médecin, si vous recourez régulièrement à la phytothérapie.

Bibliographie :

  • Guide des plantes qui soignent, édition Vidal, 2010.
  • L'Encyclopédie des plantes médicinales, édition Larousse, 2001 et 2017.
  • Les plantes médicinales, Institut européen des substances végétales, mars 2015. 
  • Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy, éditions Leduc.s, 2017.
  • Les huiles essentielles chémotypées, Dominique Baudoux et M.L. Breda, édition JMO.