Santé

Antibiotiques : le vrai/faux sur les antibio

Question/RéponseClassé sous :Divers , antibiotiques , traitement
Les idées reçues sur les antibiotiques ont la vie dure. Futura-Sciences vous aide à y voir plus clair. © Phovoir

« Les antibiotiques, c'est pas automatique » ou plus récemment « Les antibiotiques, si on les utilise à tort, ils deviendront moins forts »... Chaque année ces slogans agissent comme... des piqûres de rappel. Or curieusement, plus de 40 % des adultes pensent encore que les antibiotiques les aideront toujours à guérir « de tout, tout de suite ». Une idée bien fausse. Petit tour d'horizon des idées reçues et des vraies infos sur les antibiotiques.

Avant de tordre le cou aux idées reçues, la première question à se poser est de savoir « Pourquoi les antibiotiques ne peuvent pas agir sur les virus ? » Tout simplement parce qu'ils inhibent seulement la duplication des bactéries. Or le virus est un parasite qui, pour survivre, va utiliser les cellules de notre corps. L'antibiotique est donc impuissant à stopper son développement.

Le vrai/faux sur les antibiotiques

L'angine de l'enfant ne nécessite que très rarement la prescription d'antibiotiques : VRAI. Dans 60 % à 75 % des cas, les angines sont d'origine virale. Les antibiotiques seront alors totalement inutiles. Comme le précise l'Assurance-maladie, ils sont pourtant prescrits dans... 70 % des cas.

L'angine et la bronchite peuvent guérir d'elles-mêmes, sans antibiotiques : VRAI. La bronchite guérit en une dizaine de jours. Quant à l'angine (si elle est d'origine virale), il faut compter 4 à 5 jours.

Utilisé à tort, un antibiotique contribue à développer les résistances bactériennes : VRAI. Les bactéries s'habituent aux substances chimiques utilisées contre elles, et leur résistance augmente. Conséquence : l'efficacité des traitements antibiotiques s'en trouve réduite. Et les conséquences peuvent en être dramatiques. Chaque année dans l'Union européenne, 25.000 patients décèdent d'une infection liée à des bactéries multirésistantes...

Les antibiotiques permettent de guérir plus vite : VRAI et FAUX. S'ils peuvent en effet traiter efficacement une maladie d'origine bactérienne, ils sont en revanche inefficaces contre les maladies virales courantes. Ils ne réduisent pas non plus la gravité des symptômes.

Si les symptômes perdurent, les antibiotiques seront nécessaires : FAUX. Certains symptômes mettent un certain temps avant de disparaître. Dans le cas d'une bronchite aiguë par exemple, la toux peut mettre trois semaines à céder.

Pour aller plus loin, consultez l'intégralité du dossier Les antibiotiques, pourquoi si on les utilise à tort, ils deviennent moins forts mis en ligne par l'Assurance-maladie.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi