Et si nous étions chatouilleux en récompense de nos interactions avec nos semblables ? C'est ce que suggère une étude menée par des chercheurs de l'université de Humboldt, à Berlin. © bikeriderlondon, Shutterstock

Santé

Pourquoi sommes-nous chatouilleux ?

Question/RéponseClassé sous :Corps humain , chatouille , chatouillement

Pourquoi sommes-nous chatouilleux ? La question peut sembler futile. Pourtant, elle intéresse beaucoup les chercheurs. De Socrate à Darwin en passant par Aristote, ils sont plus d'un savant à s'être demandé ce qui provoque cette drôle de sensation qui nous envahit lorsqu'on nous chatouille.

Rire en réponse à une chatouille serait parfaitement naturel. Selon certaines théories, cette réaction parfois démesurée serait héritée des temps ancestraux et représenterait une forme de protection face à une agression.

Quand les chatouilles font rire

Le corps humain dispose, sous certaines parties de la peau notamment (plante des pieds, doigts, etc.), de nombreux récepteurs sensoriels nommés « corpuscules de Meissner » (les corpuscules de Pacini peuvent intervenir en cas de chatouilles appuyées). Ces récepteurs se révèlent très sensibles au toucher. Lorsqu'ils sont stimulés par une autre personne que soi-même, ils envoient des messages au cerveau.

Les rats ne sont pas insensibles aux chatouilles !

Le message est plus précisément adressé au cortex somatosensoriel — celui qui gère les sensations de toucher, de douleur, de température et de pression —, selon des chercheurs de l'université de Humboldt, à Berlin (Allemagne). Lorsque l'on gratte le ventre ou le dessous des pieds de rats, ceux-ci émettent de petits cris ultrasonores. Une fois les gratouilles terminées, ils sautent de joie. Preuve que les rats aussi peuvent se montrer chatouilleux.

C'est bien dans une région située au cœur du tronc cortical des rongeurs que les chercheurs sont parvenus à situer le centre du chatouillement. Cet espace somatosensoriel est également impliqué lorsque les rats jouent. Peut-être alors le rire en réaction à des chatouilles récompenserait-il les interactions que nous pouvons avoir avec autrui.

Pourquoi ne peut-on pas se chatouiller soi-même ?

Savez-vous que, contrairement au commun des mortels, les schizophrènes peuvent rire lorsqu'ils se chatouillent eux-mêmes ? Éventuellement parce qu'une part de la sensation ressentie résulte de la surprise.

Lorsque l'on se chatouille soi-même, le cervelet est en mesure d'anticiper la sensation qui va être ressentie. Il donne alors l'ordre au cerveau de garder son calme et de ne pas réagir.

Cela vous intéressera aussi