Cela vous intéressera aussi

Les kysteskystes ovariens sont de petites excroissances remplies de liquideliquide. Ils se développent lentement et subissent rarement une transformation maligne. La plupart disparaissent d'ailleurs sans traitement. Il en existe deux sortes : les kystes fonctionnels et les kystes dermoïdes. Zoom aujourd'hui, sur la première variété.

Formation des kystes ovariens fonctionnels

Ils apparaissent normalement au cours du cycle menstruelcycle menstruel, et ne présentent pas de caractère de gravitégravité. Asymptomatiques, ils sont généralement détectés de manière fortuite au cours d'une échographieéchographie. Leur taille dépasse rarement 3 à 5 centimètres de diamètre. Il existe des cas - très rares - où ils peuvent mesurer plus de 8 centimètres.

Et quand le kyste ne disparaît pas spontanément ?

Dans les cas - très rares eux aussi - où le kyste ne disparaît pas spontanément, le gynécologue pourra prescrire un traitement reposant généralement sur la prise d'une pilule oestroprogestativepilule oestroprogestative. En cas de complications, il pourra vous proposer de le retirer par coelioscopie. Mais rappelons que ces kystes sont en majorité bénins.