Les mugs en bambou seraient dangereux pour la santé

Classé sous :Divers , bambou , produit cancérigène

Les mugs en bambou, c'est chic, écolo et biodégradable. Mais ces tasses fabriquées à base de mélamine, une résine polymère renforcée de fibres de bambou, contiennent des composés dangereux, met en garde l'institut fédéral allemand d'évaluation des risques (BfR). La mélamine n'est pas elle-même toxique, mais lorsqu'elle est exposée à la chaleur, elle se décompose en monomères (1,3,5-triazine-2,4,6-triamine) et en formaldéhyde, des composés classés cancérigènes.

L'institut allemand a mené des tests sur 228 types de mugs en bambou et a constaté des niveaux alarmants de toxines lorsqu'on y verse des liquides à plus de 70 °C. Dans 35 % des cas, les valeurs limites européennes sont dépassées, avec des niveaux parfois 30 fois supérieurs au seuil de sécurité pour les adultes et 120 fois le seuil pour les enfants.

Pire, la quantité de mélamine relâchée s'accroît au fur et à mesure des expositions répétées à l’eau chaude et aux liquides un peu acides, comme les sodas. Ne sont toutefois concernés que les mugs contenant du bambou : les autres tasses en mélamine affichent des taux de substances toxiques bien plus faibles. L'intégration de fibres de bambou dégraderait le réseau formé par les polymères au sein de la mélamine, le liquide chaud accélérant l'hydrolyse et la décomposition de la résine.

Les mugs en bambou relâchent des substances cancérigènes lorsqu’on y verse de l’eau chaude. © sonyachny, Adobe Stock