Santé

Que faire contre le syndrome prémenstruel ?

Question/RéponseClassé sous :Corps humain , syndrome prémenstruel , SPM
Le syndrome prémenstruel de Karine Ravier-Wrobel, Jouvence, 95 pages, 4,90 euros. © Jouvence

Anxiété, douleurs, migraines... le syndrome prémenstruel (SPM) est fréquent puisque 70 % des femmes en souffrent, mais il ne se traduit pas toujours de la même façon. En général, il se manifeste quelques jours avant la survenue des règles.

Les symptômes du syndrome prémenstruel

Gonflement du bas-ventre, grande fatigue, sensibilité des seins, maux de tête... Vous êtes peut-être, chaque mois, victime de ces symptômes. De l'alimentation aux médicaments, en passant par l'exercice physique ou les massages, certains ouvrages (comme Le syndrome prémenstruel de Karine Ravier-Wrobel) proposent une large palette de solutions pour améliorer votre état physique et ... psychologique.

Les méthodes contre le syndrome prémenstruel

Bien sûr vous pourrez atténuer certains troubles grâce aux antalgiques et autres anti-inflammatoires. Mais ne vous arrêtez pas là. Faites aussi du sport. Du jogging ou un peu de natation pratiqués de manière régulière, vous permettront d'améliorer votre état général. Et vous serez durablement détendue. Le yoga et autres disciplines de relaxation vous aideront également à réduire les troubles dus au syndrome prémenstruel.

Demandez à votre compagnon de vous masser. Les massages améliorent en effet la circulation et procurent calme et détente. Certaines plantes ou des huiles essentielles peuvent également soulager les symptômes. Arrêter de fumer, réduire votre consommation de sel et d'alcool vous permettront de lutter plus efficacement contre le syndrome prémenstruel. Enfin, quelques petites astuces qui font du bien : la douche froide sur les jambes et la bouillote sur le ventre. Après tout, vous ne prenez aucun risque à essayer !

Cela vous intéressera aussi