Les cellules immunocompétentes (NK, lymphocyteslymphocytes T) agissent sur des cellules qui expriment un HLAHLA différent (ex. cellules greffées) ou dont un HLA a disparu ou a été modifié (ex. cellules tumorales). C'est ainsi qu'un organisme se débarrasse de toutes cellules étrangères du soi. Néanmoins, en se liantliant à des récepteurs spécifiques, la moléculemolécule HLA-G bloque cette action lytique normalement exercée par ces cellules du système immunitairessystème immunitaires.

Image du site Futura Sciences

Schématisation de l'action de la molécule HLA- dans la réponse immunitaire cellulaire