Cela vous intéressera aussi

Disponible depuis une dizaine d'années, la protéaseprotéase connue sous le nom de "Activateur tissulaire du Plasminogène" ou tPA est le principal sujet d'étude de l'équipe du professeur Denis Vivien. Elle a permis de réaliser d'importants progrès dans la prise en charge de l'AVC (accident vasculaire cérébralaccident vasculaire cérébral), en réduisant la mortalité de manière significative. Rappelons que les AVC ont pour origine l'obstruction d'une artèreartère cérébrale par un caillotcaillot de sang. Des zones importantes du cerveaucerveau sont alors privées d'alimentation en oxygèneoxygène et en glucoseglucose, d'où une mort cérébralemort cérébrale. Le rôle du tPA est de désagréger les caillots. Mais cette moléculemolécule présente des inconvénients qui font l'objet de travaux depuis plusieurs années.