Cela vous intéressera aussi

L'hyponatrémie est une situation pathologique qui se caractérise par un déficit de sodiumnatrium » en latin) dans le sang. Elle apparaît lorsque les taux descendent en-deçà de 130 mmol/L. Par les phénomènes d'osmose, le liquideliquide extracellulaire va pénétrer dans le milieu intracellulaire pour rééquilibrer les concentrations en sodiumsodium. L'hyponatrémie peut alors causer des troubles neurologiques pouvant conduire à la perte de conscience ou au coma dans les cas les plus graves.

Causes de l’hyponatrémie

Il existe plusieurs origines à l'hyponatrémie parmi lesquelles : 

  • un manque de sodium, par perte trop importante ou apport insuffisant. Certains médicaments, comme des diurétiques peuvent en être l'origine. D'autres facteurs comme une néphropathie (dysfonctionnement rénal) sont parfois impliqués ;
  • un excès d'eau, la rétention d'eaurétention d'eau dans le milieu extracellulaire aboutissant à une dilution excessive du sodium. La potomanie, maladie qui consiste à boire excessivement, l'explique aussi.

Traitement de l'hyponatrémie

Les neurones étant très sensibles à l'évolution des taux de sodium, il faut apporter une solution progressive pour éviter d'autres symptômessymptômes graves comme des troubles de la conscience ou des problèmes locomoteurs. Pour s'en débarrasser, il faut donc remonter à la source du problème. Dans le cas d'une hyponatrémie due à des diurétiques, il faut tout de suite arrêter le traitement. Si l'hydratationhydratation excessive en est la cause, il faut priver le patient d'eau le temps de retrouver une natrémie normale.