Cela vous intéressera aussi

Une hernie discale est une affection d'un disque intervertébraldisque intervertébral, entre deux vertèbres, le plus souvent lombaires, parfois du cou.

Origine de la hernie discale

Sous l'effet d'un effort de compressioncompression trop important ou trop long, ou bien d'un choc, le disque intervertébral, qui joue le rôle d'amortisseur entre deux vertèbres, s'écrase un peu. Le noyau gélatineux (ou nucleus pulposus) qu'il contient fait alors saillie (c'est la signification générale du terme hernie) à l'intérieur du canal rachidien.

Symptômes

La hernie discale peut être asymptomatique. Si la saillie vient fortement sur le canal rachidien, elle peut se traduire par une douleurdouleur au niveau du disque touché : lombalgielombalgie, ou « mal de dos », pour les vertèbres lombairesvertèbres lombaires. Si elle exerce une pressionpression sur la racine du nerf sciatiquesciatique, elle génère une douleur diffuse qui se propage le long d'une jambe : la sciatique.

Facteurs de risques de la hernie discale

Il existe des facteurs de risquesfacteurs de risques pour l'apparition d'une hernie discale :

  • sports violents ;
  • grossesse ;
  • grande taille ;
  • obésité ;
  • mauvaise posture de travail ;
  • faiblesse musculaire.

Traitement

La première chose préconisée en cas de hernie discale est la mise au repos, puisque la sollicitation musculaire a tendance à exacerber la douleur. Cependant, ce repos ne doit pas se prolonger trop longtemps, au risque de causer une atrophieatrophie musculaire.

Des médicaments symptomatiques sont généralement prescrits : des analgésiques, des anti-inflammatoiresanti-inflammatoires et des myorelaxants afin d'atténuer la douleur. Si la douleur persiste trop longtemps, l'acte chirurgical pour éliminer la pression du nucleus pulposus est envisagé.