Santé

Bufoténine

DéfinitionClassé sous :médecine , crapaud , glande parotide
Photographie du crapaud de l'espèce Bufo alvarius, qui fabrique de la bufoténine dans sa glande parotide. © mcamcamca, Flickr, cc by sa 2.0

La bufoténine est un alcaloïde indolique dérivé N-diméthylé de la 5-hydroxytryptamine (5-OH-DMT). Elle est sécrétée par plusieurs espèces végétales et animales. Le nom Bufo vient de l'espèce de crapauds Bufo alvarius qui la produit dans sa glande parotide. C'est d'ailleurs à cet endroit qu'elle a été isolée pour la première fois en 1902 par deux physiologistes français, Césaire Phisalix et Gabriel Bertrand. On la retrouve aussi dans les graines de certaines légumineuses ainsi que dans les sécrétions de la peau de plusieurs amphibiens.

Chez l'Homme, la bufoténine est un enthéogène, c'est-à-dire une substance psychotrope provoquant un état modifié de la conscience. Ses vertus étaient bien connues dans la Chine antique et par les sorcières d'Europe du Moyen Âge. Les Incas avaient également recours à la bufoténine des graines de wilka pour « méditer » et « communiquer avec les esprits ».

Les modifications comportementales provoquées par l'utilisation de la bufoténine rappellent ce qui se produit chez les personnes qui traversent une crise psychotique. La bufoténine a d'ailleurs été impliquée dans certains désordres mentaux temporaires ou dans des maladies du cerveau plus graves. Par exemple, une étude a permis de détecter cette substance dans les urines d'individus atteints d'autisme et de schizophrénie.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi