Santé

Enthéogène

DéfinitionClassé sous :médecine , psychotrope , champignon hallucinogène
 
Le champignon hallucinogène Lophophora williamsii, aussi appelé peyotl. Il existe diverses espèces de champignons qui possèdent des propriétés hallucinogènes et enthéogènes différentes en fonction des molécules qu’ils contiennent. © Frank Vincentz, Wikimedia Commons, GNU 1.2

On parle d'enthéogène pour désigner une substance psychotrope utilisée lors de célébrations religieuses ou spirituelles. Le terme vient du grec entheos, qui signifie « possédé du divin », et de genesthai, qui veut dire « qui vient dans l'être ». De nombreuses plantes enthéogènes ont été ou sont encore utilisées lors de cérémonies de guérison, de transcendance ou de méditation.

Les enthéogènes sont majoritairement hallucinogènes, mais certains peuvent être uniquement narcotiques, c'est-à-dire capables d'induire une somnolence. Parmi les plantes enthéogènes les plus connues, on trouve :

  • la mandragore, une plante hallucinogène utilisée aux Moyen Âge pour la sorcellerie ;
  • les champignons hallucinogènes, qui sont encore utilisés en Amérique latine dans certaines pratiques chamaniques ;
  • la bufoténine, sécrétée par certains crapauds.

Dans le domaine de la recherche, les scientifiques s'intéressent au mode d'action de ses substances afin de mettre au point de nouveaux traitements contre certaines maladies comme la dépression.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi