Cela vous intéressera aussi

Les sœurs ou frères siamois sont des jumeaux issus d'une grossessegrossesse monozygote. Les deux embryonsembryons sont issus du même œuf mais la séparationséparation en deux de l'œuf fécondé ne se fait pas complètement. Les deux fœtusfœtus vont alors se développer en restant soudés l'un à l'autre.

Cette malformation apparaît chez des jumeaux monoamniotiques, c'est-à-dire chez les fœtus qui se sont développés dans une unique poche de liquide amniotiqueliquide amniotique in utero. Lorsque les jumeaux sont viables, l'accouchementaccouchement se fait par césariennecésarienne.

Opération chirurgicale de jumeaux siamois

Quand l'accolement entre les deux n'est pas important, l'anomalieanomalie est réversibleréversible. Une intervention chirurgicale peut être pratiquée pour séparer les deux jumeaux. Une opération d'autant plus efficace si aucun organe vital n'est fusionné.

Certains jumeaux sont en effet reliés par le bras, la tête, le thoraxthorax alors que d'autres sont connectés par le cerveaucerveau ou l'appareil cardiaque. L'opération devient dans ce cas plus délicate car les vaisseaux sanguins du cerveau et du cœur irriguent l'organisme des deux nourrissons.

Une pathologie féminine ?

L'histoire de la médecine compte à ce jour 200 jumeaux siamois séparés dans le monde. Cette malformation concerne une grossesse sur 100.000 et 1 % des grossesses gémellaires. Dans neuf cas sur 10, il s'agit de jumelles. La plupart des enfants siamois ne survivent pas.