Quatre abeilles se cachaient dans l'œil d'une patiente

Classé sous :Corps humain , yeux , abeille

Le cas choquant d'une patiente taïwanaise de 29 ans souffrant d'un œil gonflé et douloureux, dont la cause s'est révélée être la présence indésirable de quatre petites abeilles, a été dévoilé à la télévision locale plus tôt ce mois-ci. L'ophtalmologue Hung Chi-ting à l'Hôpital universitaire de Fooyin a retiré les insectes encore vivants du canal lacrymal de la jeune femme, où ils se délectaient de ses larmes. Les abeilles incriminées appartiennent à la famille des Halictidae et raffolent de la transpiration, c'est pourquoi on les appelle également « abeilles de la sueur » (sweat bees en anglais). Elles ne s'introduisent normalement pas dans les yeux. Un tel cas est une « première mondiale », selon les médecins taïwanais qui l'ont traitée, cités par le Guardian.

Une vidéo de la chaîne d'informations taïwanaise CTS News présentant ce cas peut être visionnée ici. Seul le nom de famille (He) de la jeune Taïwanaise a été communiqué. Son calvaire a commencé alors qu'elle entretenait la tombe d'un proche, y arrachant les mauvaises herbes. Elle a ressenti une gêne soudaine dans l'œil, dont elle n'a pas réussi à se débarrasser en se rinçant le visage. Elle n'a heureusement pas frotté ses yeux, ce qui aurait risqué d'écraser les abeilles qui logeaient là à son insu, entraînant possiblement des lésions, selon le docteur Hung Chi-ting.

Les « abeilles de la sueur » sont des abeilles appartenant à la famille des Halictidae, connues pour aimer les larmes et la sueur des animaux. Elles vivent partout dans le monde. Les espèces les plus petites font moins d'un centimètre. © Rison Thumboorn, Wikimedia Commons, CC By-2.0