Covid-19 : un quart des jeunes hospitalisés développent une pneumonie

Classé sous :Coronavirus , coronavirus , Covid-19

En dépit des importantes mesures prises de par le monde pour limiter la propagation du coronavirus, de nombreux pays sont actuellement témoins d'une résurgence du virus. Les chercheurs constatent que cette seconde vague affecte particulièrement les jeunes générations qui, ne faisant pas partie des populations les plus vulnérables, pensent trop souvent que le virus ne peut pas gravement les affecter. « Le manque de prudence des jeunes gens est devenu un problème social à travers le monde », commentent les auteurs d'une nouvelle publication sur le sujet.

L'étude, menée en Corée du Sud, se penche sur la corrélation entre coronavirus et pneumonie chez des patients hospitalisés, âgés de 18 à 39 ans. L'hospitalisation est systématique pour tous les Sud-Coréens atteints du virus (dans la limite des lits disponibles) ; l'échantillon comportait donc des personnes atteintes de formes plus ou moins sévères de la Covid-19, mais également des sujets asymptomatiques. Sur 315 individus hospitalisés, les chercheurs ont dénombré pas moins de 83 cas (26 %) de pneumonie, dont 7 graves.

Si la fréquence des symptômes était significativement supérieure chez les personnes atteintes de pneumonie, les patients asymptomatiques n'étaient néanmoins pas à l'abri de contracter également la maladie (1 sur 32). « Les jeunes générations devraient aussi être conscientes du risque de pneumonie, voire de pneumonie sévère, liée à la Covid-19 », concluent les chercheurs. Leur étude a été présentée par la société européenne de microbiologie clinique et des maladies infectieuses.

Un quart des jeunes atteints de Covid-19 risquent de contracter une pneumonie. © Adobe Stock, Pormezz
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] 22% de la population serait plus vulnérable aux complications du covid-19  Environ 1,7 milliard de personnes, soit 22 % de la population mondiale, seraient atteintes de troubles de la santé susceptibles de causer des complications en cas d'infection par le virus Covid-19. C'est le résultat d'une étude mise en ligne par le CDC basée sur des relevés collectés tout au long du mois d'avril 2020 aux États-Unis.