Santé

Un crâne qui comble le fossé entre l'Homo erectus et l'Homme moderne

ActualitéClassé sous :vie , homo erectus , homo sapiens

-

Samedi dernier, une équipe d'archéologues a annoncé avoir découvert un crâne d'hominidé âgé de plus de 250 000 ans. Ce crâne, mis à jour dans le nord-est de l'Ethiopie, est remarquablement bien conservé et présente une anatomie proche de celle de l'Homme moderne. Aussi, il pourrait bien constituer le chaînon manquant entre l'Homo erectus et l'Homo sapiens.

Un crâne qui pourrait bien combler le fossé entre l'Homo erectus et l'Homo sapiens...

Un crâne bien conservé

Alors que la plupart des vestiges de nos ancêtres retrouvés jusqu'à ce jour étaient de véritables puzzles, ce crâne, découvert il y a cinq semaines à Gawis, dans le nord-est de l'Ethiopie, était remarquablement bien conservé. En effet, il n'était scindé qu'en deux morceaux.

Son âge a été estimé entre 250 000 et 500 000 ans, une époque assez méconnue, correspondant au passage de relais entre l'Homo erectus et l'Homo sapiens. Les raisons de cette méconnaissance ? Le peu de vestiges retrouvés, leur fractionnement, ainsi que la difficulté à réaliser des datations.

Le chaînon manquant entre l'Homo erectus et l'Homo sapiens ?

Le visage et la forme du crâne sont différents de ceux de l'Homme moderne, mais ils présentent des caractéristiques anatomiques qui attestent de leur lien de parenté. Aux yeux des paléoanthropologues, ce fossile permet de combler un peu plus l'écart entre l'Homo erectus et l'Homo sapiens, et devrait permettre de mieux déterminer les évolutions anatomiques entre ces deux types d'hominidés.

L'Homo erectus, dont la disparition remonte à 100 000 ou 200 000 ans, apparut en Afrique il y a de cela 1 ou 2 millions d'années. Les paléoanthropologues estiment qu'au cours de cette longue période (1 000 000 - 200 000 ans), plusieurs types d'hominidés ont émergé en Afrique, dont certains ont donné naissance à l'Homo sapiens.

Aussi, ce fossile retrouvé en Ethiopie correspond soit à un ancêtre indirect de l'Homme moderne, soit à l'une des évolutions de l'Homo erectus ayant disparu de la surface de la Terre sans descendance. Une branche vient peut-être de se greffer à l'arbre généalogique de l'Homme...

Cela vous intéressera aussi