Planète

Découverte d'un possible chaînon manquant dans l'évolution des oiseaux

ActualitéClassé sous :zoologie , Gansus , fossile

Des fossiles d'une créature préhistorique susceptible de constituer un chaînon manquant dans l'évolution des oiseaux ont été découverts dans le nord-ouest de la Chine, selon un article publié dans la revue "Science" au cours du mois de juin 2006.

Note : les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Les restes de 40 spécimens de cet oiseau presque moderne, si bien préservés que certains portaient encore des plumes, ont été mis à jour dans la province chinoise du Gansu, dans le lit d'un ancien lac. Auparavant, seule une patte de la créature, baptisée Gansus yumenensis, avait été découverte.

"Le Gansus est un chaînon manquant de l'évolution des oiseaux", explique Matt Lamanna, du Muséum Carnegie d'histoire naturelle à Pittsburgh. "La plupart des ancêtres des oiseaux de l'époque des dinosaures appartiennent à des groupes disparus qui n'ont aucun descendant moderne. Mais le Gansus a conduit aux oiseaux modernes et c'est donc un trait d'union entre les oiseaux primitifs et ceux que nous voyons aujourd'hui", précise le chercheur, coauteur de l'étude.

Les fossiles vieux de 110 millions d'années sont les plus anciens retrouvés pour des Ornithurae, un groupe qui comprend l'ensemble des oiseaux modernes et leurs plus proches cousins disparus. Auparavant, les plus anciens fossiles connus de cette famille remontaient à 99 millions d'années.

Le Gansus est un chaînon supplémentaire dans une longue chaîne de formes intermédiaires entre l'Archeopteryx, le plus ancien oiseau connu de la fin du jurassique, et les oiseaux modernes.

Les recherches ont été financées notamment par le Muséum d'histoire naturelle Carnegie, l'université Dixie de l'Utah, le Centre géologique chinois et le Ministère chinois de la science et de la technologie.

Par Matthieu MASQUELIER

Cela vous intéressera aussi