Santé

Contrôle des naissances chez les abeilles : les oeufs paresseux dévorés

ActualitéClassé sous :vie , abeille , insecte

Dans la ruche, seule la reine est en droit de procréer. Mais il arrive parfois que des ouvrières pondent des oeufs. Quoiqu'il en soit, ces derniers sont rapidement anéantis, dévorés par les abeilles.

Crédit : http://www.miel-uzes.com

Mais à quoi les insectes reconnaissent-ils les oeufs qui ne sont pas pondus par la reine, et qui selon la loi de la ruche n'ont pas droit à l'existence ?

Christian Pirk et Jurgen Tautz du Biozentrum de l'université de Wurzburg ont répondu à cette question avec des collègues allemands et sud-africains dans la dernière édition de PNAS. "Les zoologues ont longtemps cherche une sorte de marquage indiquant aux abeilles quels oeufs doivent être détruits", explique Jurgen Tautz. Mais cette recherche est restée infructueuse. A la place, les scientifiques ont découvert quelque chose de tout a fait différent : les oeufs pondus par les ouvrières sont à peine viables, ils meurent à plus de 80%.

Cette situation provoque une réaction "hygiénique" chez les abeilles, qui mangent rapidement les oeufs "paresseux" pour éviter la propagation de maladies. C'est donc en partie à la lutte contre les épidémies que la reine doit son monopole reproductif.

Cela vous intéressera aussi