On dit souvent qu'il faut faire 10.000 pas par jour pour être en forme, mais en plus du nombre de pas réalisés pendant une balade, un autre paramètre est à prendre en compte : le rythme de marche. 

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Avoir une bonne santé mentale, mode d'emploi Avoir une bonne santé mentale est essentiel pour se sentir bien dans sa peau. Voici quelques conseils donnés par une chargée de projet de la Cité des Sciences, dans le cadre d’une exposition sur les troubles psychiques.

Marcher au minimum 10.000 pas chaque jour serait le graal pour garder la forme. Si marcher 10.000 pas induit des bénéfices sur la santé, ces derniers apparaissent déjà avant, dès 7.000 pas selon une étude de 2021. En outre, le rythme de marche est aussi important ! 

Une étude publiée le 12 septembre 2022 dans JAMA Internal Medicine a analysé les données de 78.500 personnes de 40 à 79 ans équipées d'un trackertracker d'activité - un bracelet qui compte le nombre de pas de son porteur. Le suivi s'est étalé sur une duréedurée médiane de sept ans. L'objectif principal était de suivre l'incidenceincidence de toutes les causes de mortalité selon leur rythme de marche.

Mieux vaut-il marcher vite ou longtemps ?

Cette étude ne trouve aucun seuil minimal pour lequel l'association entre le nombre de pas et l'incidence de toutes les causes de mortalité, le cancer et les maladies cardiovasculaires apparaissent. Les résultats sont statistiquement significatifs jusqu'à 10.000 pas, au-delà les résultats perdent leur robustesse car peu de participants ont atteint cette limite (environ 20 % d'entre eux ici). 

À chaque palier de 2.000 pas supplémentaires au quotidien, l'incidence des maladies cardiovasculaires et des cancers diminue. Mais cela est aussi le cas quand la peak-30 cadence, soit la cadence maximale d'une personne calculée durant 30 minutes, est élevée. En d'autres termes, les cadences de marche rapide améliorent aussi notre santé. L'équipe de scientifiques à l'origine de cette étude, conduite sous la direction de l'école de santé publique d'Harvard, conclut que l'objectif des 10.000 pas réalisés par jour est intéressant pour les personnes déjà actives, mais décourageant pour celles qui ne bougent pas beaucoup. Pour ces dernières, marcher de plus petites distances mais avec un rythme intense permet aussi de réduire l'incidence des maladies cardiovasculaires et des cancers.