Santé

En bref : l’obésité est un facteur de risque du cancer de la prostate

ActualitéClassé sous :prévention des cancers , cancer de la prostate , obésité

Un rapport du World Cancer Research Fund International qui s'appuie sur une centaine d'études confirme que le surpoids et l'obésité augmentent le risque de cancer de la prostate. Une raison de plus pour surveiller sa ligne.

En gardant un poids normal, on pourrait limiter son risque de développer un cancer de la prostate. © Fj.toloza992, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

« Il existe des éléments de preuves solides montrant que le surpoids et l'obésité augmentent le risque de cancer de la prostate », soulignent les auteurs du rapport. Ces observations ont été réalisées en se basant sur une méta-analyse de 104 études menées sur un total de plus de 9 millions d'hommes. Globalement, 191.000 cas de cancers de la prostate ont été observés dans l'ensemble de ces travaux. Ce cancer est en effet le second plus courant parmi les hommes dans le monde.

Ce facteur de risque lié au surpoids est le seul clairement établi. À l'inverse, « la consommation de produits alimentaires ainsi qu'un régime riche en calcium ne se sont pas révélés liés à une augmentation de ce risque », précise le rapport.

Ainsi, les experts recommandent le maintien d'un poids de forme, dans le but de prévenir la survenue d'un cancer de la prostate, comme d'autres types de tumeurs. Pour y parvenir, les auteurs rappellent l'importance de suivre une alimentation équilibrée et de pratiquer une activité physique régulière.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi