Santé

Statines : le bénéfice pour le coeur serait supérieur au risque de diabète

ActualitéClassé sous :médecine , statine , diabète

Alors qu'il y a quelques mois, la FDA pointait du doigt les effets secondaires des statines, une étude publiée par la revue médicale britannique The Lancet apporte des précisions sur les bénéfices d'utilisation de ces molécules.

Les statines sont un traitement de référence contre l'hypercholestérolémie. © Regien Paassen/Shutterstock.com

Les statines sont couramment prescrites à travers le monde pour réduire chez les personnes souffrant de cholestérol le nombre d'attaques cardiaques et cérébrales ou d'autres maladies cardiovasculaires. En mars dernier, l'agence américaine du médicament, la FDA, avait révisé les mentions légales des statines aux États-Unis pour inclure le risque diabétique, à la suite des résultats de plusieurs travaux, dont l'étude Jupiter sur la justification de l'usage des statines.

Cette recherche américaine, réalisée auprès de 17.603 personnes, avait fait état d'une augmentation des cas de diabète de type 2 (le plus courant) chez les sujets traités par rosuvastatine (Crestor) par rapport aux sujets sous placébo.

Statines : un rapport bénéfice/risque positif

Publiée vendredi par la revue médicale britannique The Lancet, l'étude relève que le rapport bénéfice/risque reste largement favorable aux statines. Revenant sur l'étude Jupiter, Paul Ridker, du centre de Prévention des maladies cardiovasculaires de Boston, note que le risque de développer un diabète n'est pas le même chez tous les patients sous statines.

Les patients ayant au moins un facteur de risque de diabète ont ainsi eu 28 % de risques supplémentaires de développer cette maladie que le groupe témoin, alors qu'il n'y a pas de différence chez ceux n'ayant aucun facteur de risque. Chez ces derniers, les statines ont eu pour effet de réduire le risque de maladies cardiovasculaires de 52 %, contre 39 % de réduction chez les personnes à risque de développer un diabète.

« Nos résultats montrent que chez des personnes, ayant ou non un risque de diabète, les bénéfices absolus du traitement par les statines sont plus importants que le risque de développer un diabète », relève Paul Ridker.

Dans un commentaire, le professeur australien Gerald Watts demande aux médecins d'être particulièrement vigilants avec les patients sous statines présentant des risques importants de diabète. « Ils doivent être informés du risque, surveillés régulièrement pour éviter une hyperglycémie, invités à faire de l'exercice physique afin de prévenir l'apparition du diabète » ajoute-t-il.

L'étude Jupiter, conduite par P. Ridker, avait été financée par le laboratoire AstraZeneca, qui commercialise la rosuvastatine.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi