Santé

A la recherche de solutions contre le bioterrorisme

ActualitéClassé sous :médecine

-

La vaccination ou l'utilisation d'antibiotiques constituent les réponses classiques pour lutter contre les maladies bactériennes. Mais les recherches portant sur le renforcement de la capacité du corps humain à résister aux attaques bactériennes bénéficient à nouveau de financements importants. Ainsi le gouvernement fédéral participe actuellement au financement des recherches d'au moins trois entreprises dans ce domaine. Parmi celles-ci, Hadron Advanced Biosystems, une filiale de Hadron Inc., fondée par Ken Alibek, l'ancien numéro 2 de la recherche bactériologique de l'Union Soviétique. Comptant 35 chercheurs, son laboratoire a pour objectif de développer un aérosol capable de stimuler les défenses immunologiques naturelles des muqueuses du nez, de la gorge et des poumons. Depuis deux ans, ce laboratoire a reçu douze millions de dollars de crédits provenant de trois agences fédérales dont la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA).

Sources : Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique (ADIT, http://www.adit.fr) - Abonnement gratuit sur le site

Cela vous intéressera aussi