Santé

Noyades : connaissez les risques

ActualitéClassé sous :médecine , Maison , noyade

Plus de 400 noyades - dont 172 mortelles - ont été recensées en France entre le 1er juin et le 26 juillet, qui ont fait en moyenne 3 morts par jour. Rendus publics ce lundi par l'Institut de veille sanitaire (INVS), ces chiffres rappellent surtout l'importance de la prévention, pour des vacances en toute sécurité.

La baignade est un plaisir, en piscine ou en milieu naturel. Il faut juste connaître quelques mesures de précautions élémentaires. Un coup d'œil sur des conseils de base est une bonne idée... © Phovoir

Les résultats intermédiaires de l'enquête Noyades 2012 menée par l'Institut de veille sanitaire (INVS) sont alarmants. Sur 409 noyades, 47 % ont eu lieu en mer, 22 % dans des cours d'eau, 15 % dans des piscines (publiques ou privées) et 11 % sur des plans d'eau. Enfin 5 % de ces accidents sont survenus dans d'autres lieux, parfois inattendus comme des baignoires. Depuis le 1er juin, 27 jeunes de moins de 20 ans en sont morts. Mais aussi 5 enfants de moins de 6 ans, dont deux se sont noyés dans des piscines privées familiales.

L'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES) rappelle que « la prévention reste le premier moyen de protection contre les noyades accidentelles ». C'est pourquoi il a édité une brochure sur les différentes précautions à adopter.

La baignade à Biarritz en 1891. Depuis, le nombre de baigneurs a considérablement augmenté... et les accidents aussi. L'INVS vient de publier les premiers chiffres de l'été 2012 et l'INPES propose une brochure en forme de mode d'emploi. © DP

Pour une baignade en toute sécurité

Différents critères doivent présider au choix d'une zone de baignade :

  • assurez-vous qu'elle est surveillée ;
  • renseignez-vous sur les conditions de baignade, afin de savoir si elles ne vont pas devenir dangereuses au cours de la journée ;
  • consultez régulièrement les bulletins météo ;
  • ne surestimez pas votre condition physique et souvenez-vous qu'il est plus difficile de nager en milieu naturel qu'en piscine ;
  • restez toujours avec vos enfants quand ils jouent au bord de l'eau et, naturellement, tant qu'ils sont dans l'eau.

Si vous pratiquez un sport nautique (ski, planche, etc.), faites-le dans une zone autorisée. Et bien sûr, ne vous baignez jamais après avoir consommé de l'alcool. Ce ne sont là que quelques exemples parmi d'autres. Pour en savoir plus, consultez l'intégralité de la brochure Mode d’emploi de la baignade, pour un été en toute sécurité.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi