Santé

Grippe A : l'épidémie progresse et les médecins sont en première ligne

ActualitéClassé sous :médecine , OMS , niveau d'alerte pandémie

Deux groupes d'adolescents étrangers en séjours linguistiques, 60 cas en tout, ont été touchés en Ile-de-France et onze personnes sont grippées dans le célèbre centre de voile des Glénan. Alors que l'OMS renonce à dénombrer les cas dans le monde, parce qu'il y en a trop, et maintient son niveau d'alerte 6, la France reste au niveau 5 mais envisage de passer au niveau 6 à la rentrée si l'épidémie progresse beaucoup en août. En attendant, les médecins généralistes sont mobilisés : ce sont eux qui prennent désormais en charge les malades.

Les symptômes de la grippe A(H1N1), dite porcine, sont semblables à ceux de la grippe saisonnière. © Infographie IDE, source INVS

Le gouvernement a décidé d'adapter le dispositif de prise en charge des patients infectés par le virus A(H1N1). A partir d'aujourd'hui, les personnes présentant les symptômes évocateurs d'une grippefièvre supérieure à 38 degrés, toux et courbatures - devront appeler en priorité leur médecin traitant.

Le recours au centre 15 est désormais réservé aux urgences médicales. Un document reprenant les modalités de prise en charge a été adressé à plus de 80.000 médecins généralistes, qui auront aussi la possibilité de s'informer sur un site dédié, ouvert dès aujourd'hui.

En France, début d'une phase active de circulation du virus

Selon l'Institut national de veille sanitaire (INVS), la France comptabilise aujourd'hui 494 cas confirmés et 180 cas probables de grippe A(H1N1). « Du fait de l'apparition de foyers de cas groupés sans lien avec un voyage à l'étranger », l'INVS « considère que nous sommes au début d'une phase de circulation active du virus au sein de la population ».

A ce stade, six personnes, dont l'état de santé s'est amélioré depuis, ont présenté une forme grave. Aucun décès en France n'a été recensé.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi