Santé

Grippe A(H1N1) : précautions pour les vacances

ActualitéClassé sous :médecine , collège Quint-Fonsegrive , école Cardinal Amette

Quatorze adolescents au collège Quint-Fonsegrives près de Toulouse, 23 enfants à l'école Cardinal Amette dans le XVème arrondissement de Paris et trois à l'école primaire du Jeu de paume à Créteil... Les cas groupés de grippe A(H1N1) se répètent dans les établissements scolaires français, sans pour autant influer sur le niveau d’alerte, qui demeure en phase 5. Mais avec l'arrivée des grandes vacances, une question se pose : les séjours linguistiques dans les pays touchés par la grippe seront-ils maintenus ?

L'école est finie mais les voyages vont générer d'autres rencontres. © Eléonore H. / Fotolia

« A ce stade, nous ne prévoyons aucune restriction particulière » précise Nicolas de Lacoste, porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères. Une déclaration confirmée par Flavien Brizard, chargé de communication d'Effective linguistique, membre de l'Union Nationale des Organisations de Séjours Educatifs, Linguistiques et des Ecoles de Langues (Unosel). « Nous sommes en contact régulier avec les autorités sanitaires françaises, et aucune annulation ne nous a été communiquée pour l'instant. Nos carnets de commandes sont pleins. »
En l'absence de recommandations officielles, Nicolas de Lacoste renvoie vers « les conseils aux voyageurs, émis destination par destination et consultables sur le site internet du ministère »...

Gare aux Amériques

Au chapitre des conseils justement, la fiche consacrée au Royaume-Uni n'évoque en aucun cas l'épidémie de grippe A(H1N1) qui pourtant y sévit. Avec 2.506 cas confirmés par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), dont un mortel, le pays est 14 fois plus affecté que la France. En fait, les autorités françaises ne formulent aucune recommandation spécifique concernant les pays européens... « La situation actuelle n'impose pas de telles mesures » répond la Direction générale de la Santé.

En revanche, pour ce qui concerne les destinations outre-Atlantique, des conseils stricts sont bel et bien formulés. Prudence donc si vous prévoyez d'envoyer votre enfant aux Etats-Unis ou dans un autre pays du continent américain. La France recommande de « limiter la fréquentation des lieux de rassemblement non aérés, d'éviter le contact avec les personnes malades et de se laver souvent les mains avec une solution hydro-alcoolique ».

Surtout, soyez vigilant pendant les 7 jours suivant le retour de votre tête blonde. « Evitez-lui les contacts rapprochés avec les enfants de moins d'un an et en cas de fièvre ou de symptômes grippaux, prenez contact avec votre médecin traitant ou le Centre 15 en précisant votre voyage » insistent les autorités françaises.

Sites et liens utiles :

Cela vous intéressera aussi