Santé

En bref : pourrait-on maigrir grâce au cactus à téquila ?

ActualitéClassé sous :médecine , obésité , épidémie d'obésité

Devant l'ampleur de l'épidémie d'obésité, les chercheurs sont en quête de nouvelles solutions efficaces. Et si le cactus à téquila pouvait réduire l'incidence de cette maladie ? Des scientifiques ont montré qu'un régime à base de sucre contenu dans cette plante induisait une perte de poids chez la souris. Cette piste prometteuse est désormais en cours d'investigation...

La téquila est fabriquée à base d’agave, un cactus très répandu au Mexique. Les sucres qu'il contient pourraient servir d'édulcorants et aider les personnes en surpoids à maigrir. © amantedar, Flickr, cc by 2.0

Pour élaborer la célèbre boisson alcoolisée mexicaine, les tequileros utilisent l'agave. Ce cactus géant aux longues feuilles vert foncé contient un édulcorant aux vertus jusqu'ici inconnues. Les agavines, formes naturelles de sucre contenues dans l'agave, permettraient de réduire le taux de glucose des consommateurs et les faire maigrir. « Les agavines sont des édulcorants naturels peu digestes. Par conséquent, ils ne provoqueraient pas d'augmentation du glucose dans le sang », explique Mercedes Lopez, chercheuse du département de biotechnologie et de biochimie au Centro de Investigacion y de Estudiós Avanzados de Guanajuato, au Mexique.

En testant un régime sucré grâce à cet édulcorant sur des souris, son équipe a pu valider cette hypothèse. « Les rongeurs concernés ont perdu du poids et leur taux de glucose a baissé. » Et bien plus que les souris nourries avec d'autres édulcorants, même sans calories comme l'aspartame. Les agavines pourraient-elles être utilisées pour sucrer le café ? C'est l'objectif affiché des chercheurs. D'autant que ces substances permettraient aussi de faire grimper le taux d'insuline, l'hormone impliquée dans le contrôle de la glycémie qui fait défaut chez les diabétiques. Elles présentent d'ailleurs d'autres atouts, comme de favoriser le développement de la flore intestinale.

Le seul problème est leur potentiel sucrant. En effet, le goût des agavines n'est pas aussi sucré que celui d'autres édulcorants. Cette caractéristique pourrait être un obstacle à son utilisation, notamment pour les personnes en surpoids souvent habituées à manger très sucré. Les auteurs précisent aussi qu'il ne faut pas confondre ces substances avec du nectar ou du sirop d'agave. Et évidemment encore moins avec la téquila, dans laquelle les agavines sont converties en éthanol.

Cela vous intéressera aussi